1 min de lecture Discours de politique générale

Édouard Philippe met la "priorité" sur la lutte anti-stupéfiants

Le Premier ministre qui veut "faire tomber les têtes de réseaux" a également signifié son intention de mettre en place un plan contre "la violence gratuite".

Édouard Philippe à l'Assemblée mercredi 12 juin
Édouard Philippe à l'Assemblée mercredi 12 juin Crédit : Alain JOCARD / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Édouard Philippe tape du poing sur la table. Le Premier Ministre s'est engagé ce mercredi 12 juin, lors de son discours de politique générale, à faire de la lutte contre les stupéfiants la "priorité" des douze prochains mois.

En matière "d'ordre public", "durant les douze prochains mois, notre priorité sera de combattre le trafic de stupéfiants qui gangrène des pans entiers de notre territoire", a déclaré le Premier ministre à l'Assemblée nationale. "Cela implique de harceler les points de vente, de neutraliser les échelons de distribution, de faire tomber les têtes de réseaux", a détaillé M. Philippe, qui envisage "des changements d'organisation" pour y parvenir.

Le chef du gouvernement a également annoncé avoir demandé au ministre de l'Intérieur Christophe Castaner d'élaborer un plan contre "la violence gratuite".  "Les Français n'en peuvent plus des coups de couteaux donnés pour un mauvais regard, de batailles rangées entre bandes rivales. Nous ne devons plus rien laisser passer", a-t-il lancé devant les députés, s'engageant également à "finaliser" les réformes sur le temps de travail et les heures supplémentaires des forces de l'ordre.

Pour mettre en oeuvre ces annonces, le Premier ministre a chargé Christophe Castaner et son secrétaire d'État Laurent Nuñez de rédiger "dès cet été" un "livre blanc sur la sécurité intérieure" et une "future loi de programmation".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Discours de politique générale Édouard Philippe Lutte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants