2 min de lecture Humour

VIDÉO - Édouard Philippe lauréat du Grand Prix de l'humour politique

Le Premier ministre succède à d'anciens vainqueurs comme les anciens présidents de la République François Hollande et Nicolas Sarkozy.

>
Édouard Philippe lauréat du Grand Prix de l'humour politique Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Tout remonte-t-il à Matignon ? "Non, seulement les emmerdes". Cette réponse d'Édouard Philippe à un journaliste a valu au Premier Ministre de recevoir, ce mardi 9 avril, le Grand prix de l'humour politique 2018-2019

Le jury du prix "Press Club, humour et politique", présidé par Nelson Montfort, a donc choisi cette sortie de l'ancien maire du Havre parmi une quinzaine de "petites phrases" concourant au titre du mot le plus drôle de l'année en politique. Édouard Philippe succède donc aux lauréats François Hollande en 2017, Bruno Le Maire en 2016 et Nicolas Sarkozy en 2015.

Sorti de la scène politique, l'ancien président de la République François Hollande a reçu le prix des internautes pour ses nombreuses "hollanderies", comme par exemple : "Emmanuel Macron, j'aurais pu le battre mais je n'ai pas voulu". 

De nombreux membres de la majorité primés

D'autres prix ont été remis par ce jury parmi lesquels le prix du lapsus remportée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn qui, en prenant la parole à l'Assemblée lors des questions au gouvernement, s'était illustrée en disant : "Monsieur le Président, mesdames et messieurs les retraités".

À lire aussi
Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du 22 janvier 2020

Le Prix spécial est a été attribué au président du groupe LaREM à l'Assemblée Nationale Gilles Le Gendre, à propos des mesures sur le pouvoir d'achat: "Nous avons probablement été trop intelligents, trop subtils" tandis que le Prix du tweet a été décerné à Gilles Boyer, conseiller auprès du Premier ministre: "Pour exclure il faut le quorum. Pour avoir le quorum il faut arrêter d'exclure". 

Critiqué lors des manifestations du mouvement des "gilets jaunes", Christophe Castaner a remporté le prix de "l'amour en politique" en parlant d'Emmanuel Macron : "Tout en lui est fascinant, son parcours, son intelligence, sa vivacité et même sa puissance physique".

L'opposition et le groupe Les Républicains se sont également illustrés en remportant le prix du Jury avec son sénateur Bruno Retailleau : "Si Wauquiez ne parvient pas à se montrer aussi intelligent qu'il l'est, il n'y arrivera pas" et son député Eric Ciotti, distingué dans le prix du jeu de Miot (en hommage à Jean Miot, créateur du Prix) qui avait interpellé le Premier ministre sur la démission refusée de Gérard Collomb: "Nous avons un ministre de l'Intérieur qui est déjà à l'extérieur". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Prix Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants