1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - "TotalEnergies réalise la quasi-totalité de ses profits en dehors de la France", rappelle François Lenglet
2 min de lecture

ÉDITO - "TotalEnergies réalise la quasi-totalité de ses profits en dehors de la France", rappelle François Lenglet

La gauche a présenté, mercredi 21 septembre, une proposition de loi pour taxer les super-profits tandis que le patron de TotalEnergies était interrogé par une mission parlementaire sur le sujet.

Le logo de TotalEnergies (illustration)
Le logo de TotalEnergies (illustration)
Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
"TotalEnergies réalise la quasi-totalité de ses profits en dehors de la France", assure Fran
00:03:14
LENGLET-CO - François Lenglet évoque la situation de TotalEnergies
00:03:14
François Lenglet

Exercice inédit et passionnant, mercredi 21 septembre, à l'Assemblée nationale. Patrick Pouyanné, grand patron du groupe TotalEnergies, était interrogé par des députés sur les profits et les impôts pendant près d'1h45. Total concentre toute la charge symbolique de ce débat autour des super-profits parce que l'entreprise a fait 10 milliards de bénéfices sur le seul premier semestre 2022

Mais l’on comprenait, en écoutant les échanges très directs, que les velléités de taxation des surprofits sont bien souvent déconnectées de la réalité. TotalEnergies réalise la quasi-totalité de ses profits en dehors de la France. Or, le gouvernement français a signé plus d'une centaine de conventions fiscales bilatérales avec les autres gouvernements, qui lui interdisent de taxer les sommes gagnées dans les autres pays

L'activité de Total sur le sol français était en perte -  pas de profits - ces trois dernières années. Et en 2022, elle devrait dégager 600 millions d'euros, une somme insuffisante pour nourrir les super-taxeurs. 


Total paye 30 milliards d'impôts à l'international. Pour l'essentiel, ces prélèvements sont effectués par les pays où TotalEnergies produit, c'est-à-dire où il extrait du pétrole et du gaz. La Norvège, par exemple, taxe cette activité à hauteur de 78%. Les impôts acquittés par TotalEnergies vont d'abord aux pays producteurs, le prix à payer pour exploiter leurs ressources.

Comment TotalEnergies utilise ses profits ?

À écouter aussi

Une part va à l'investissement. Comme l'a révélé Patrick Poyanné aux élus de la nation, 4 milliards par an vont dans les énergies renouvelables. Le groupe investit aussi en France, pour 1,2 milliard par an, dans les raffineries pour les transformer alors que la consommation d'essence est appelée à décliner. Cette année, 500 millions d'euros serviront à financer la baisse du prix du carburant dans les stations du réseau. 

Les fameux dividendes pour les actionnaires représenteront un peu plus de 8 milliards cette année, comme en 2021, hors rachats d'action. Un chiffre énorme. L'entreprise paye une taxe spéciale sur les dividendes en raison du maintien de son siège sur le sol français. Elle pourrait l'éviter en transportant son siège n'importe où ailleurs, comme certains l'ont fait. 

Quant aux sommes restantes, très importantes, il faut les comparer. TotalEnergies verse à ses actionnaires 35% de l'argent disponible. Ce taux monte à 45% chez les pétroliers américains, devenant ainsi plus attractif pour les investisseurs avec un cours de bourse plus élevé. 

Une entreprise avec un cours de bourse faible est la cible des autres qui peuvent la racheter facilement. La France serait-elle en meilleure forme si TotalEnergies devenait britannique ou américaine ? Pas sûr.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/