1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Pourquoi personne n'a vu le changement de bleu de notre drapeau tricolore ?
2 min de lecture

ÉDITO - Pourquoi personne n'a vu le changement de bleu de notre drapeau tricolore ?

Tous les candidats parlent de la France d'hier et de demain mais personne n'a remarqué cette modification... Explications.

Emmanuel Macron avec les drapeaux français et européen
Emmanuel Macron avec les drapeaux français et européen
Crédit : AFP
Mais pourquoi personne n'avait vu le changement de bleu de notre drapeau tricolore ?
02:33
Mais pourquoi personne n'avait vu le changement de bleu de notre drapeau tricolore ?
02:33
Olivier Bost - édité par Aymeric Parthonnaud

Notre drapeau tricolore a changé. Emmanuel Macron est revenu au bleu d’origine plus sombre que le bleu du drapeau européen avec lequel il était accordé depuis Valéry Giscard d’Estaing…

Ce qui est surprenant, c'est que personne ne s'en soit rendu compte... Absolument personne surtout que le changement ne date pas d'hier mais de l'été dernier. C’est stupéfiant ! Alors que nous parlons de la France du matin au soir, de la France en danger, de la France déclassée… Des candidats parlent des heures et des heures d’un pays qu’il faudrait protéger de tout et personne ne se rend compte quand l’un de ses symboles, le drapeau, est modifié. Belle ironie.

Cette histoire de couleur est anecdotique, certes. Mais le drapeau, pas vraiment. Car la place de notre drapeau dans le débat politique a été mouvementée… François Hollande après les attentats de 2015 avait invité tous les Français à afficher les couleurs du pays sur leur porte, leur balcon ou leur jardin. Une idée qui, quelques années plus tôt, faisait encore polémique à gauche… Souvenez-vous de l’émoi provoqué par l’idée de Ségolène Royal. La candidate à l’Élysée face à Nicolas Sarkozy qui défendait l’identité nationale avait suggéré que tous les Français possèdent un drapeau tricolore chez eux pour le sortir le jour de la fête nationale. Cela avait sérieusement animé la gauche et la campagne de l’époque…

Le drapeau aujourd’hui n’est plus un instrument politique. Sans devenir aussi important et aussi banalisé qu’aux États-Unis le drapeau tricolore a trouvé sa place. En 2021, changer le bleu du bleu/blanc/rouge ne se remarque même pas et c’est, en fait, une bonne nouvelle. Le drapeau, c’est du patriotisme pas du nationalisme. Le nationalisme, c’est ce qui agite le débat de cette précampagne présidentielle. Ce n’est pas la même chose…

À écouter aussi

Le drapeau n’est plus un objet politique. Personne ne devrait revendiquer à travers lui le monopole de la France ou d’une France sublimée et fantasmée. Le drapeau tricolore, c’est historiquement le symbole de la révolution et de la République. Deux symboles qui, c’est vrai, ne sont pas tout à fait célébrés par les nationalistes. Que ceux qui revisitent et instrumentalisent l’histoire n’aient même pas remarqué ce changement de couleur n’est donc guère étonnant. Leurs obsessions sont ailleurs…Le drapeau, quelle que soit la teinte du bleu, est à tout le monde. C’est la France d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/