1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Allocution d'Emmanuel Macron : parler pour parler ?
2 min de lecture

ÉDITO - Allocution d'Emmanuel Macron : parler pour parler ?

Le président de la République va prendre la parole mais ne devrait pas annoncer d'importantes mesures contraignantes. C'est aussi un moyen d'occuper l'actualité.

Le président Emmanuel Macron au palais présidentiel de l'Élysée, le 13 octobre 2021 à Paris.
Le président Emmanuel Macron au palais présidentiel de l'Élysée, le 13 octobre 2021 à Paris.
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Emmanuel Macron : Parler pour... parler
00:02:51
Emmanuel Macron : Parler pour... parler
00:02:51
L'Edito Politique Olivier Bost
Olivier Bost

Emmanuel Macron s’exprimera le mardi 9 novembre à 20h sur toutes les chaînes. Mais qu’a-t-il vraiment à dire ? Le président de la République utilise ce mardi une arme qu’il est le seul à posséder : la parole présidentielle, sur tous les écrans et toutes les radios.

Elle terrasse toutes les autres paroles, le temps d’une allocution. Une puissance sans équivalent. Et quand nos quotidiens nos lendemains, nos libertés sont suspendues aux mots et aux choix du Président, nous attendons autant que nous redoutons cette parole présidentielle. Ce ne sera pas franchement le cas ce mardi. Nous ne sommes pas, et heureusement, dans un moment de crise aigüe. Ou alors j’ai loupé quelque chose...

L’ordre du jour de ce rendez-vous présidentiel livré par ses conseillers est vaste : la reprise de l’épidémie, la troisième dose de vaccin pour tous. Il y a aussi le contexte économique porteur (autant s’en réjouir, personne ne le fait suffisamment à la place du Président). Et puis, il y a les chantiers en jachère ou incompris, comme le contrat d'engagement jeune, l’autonomie des plus âgés et les retraites et les milliards de France 2030, pour voir loin.

Ce rendez-vous va ressembler un peu à celui du 12 juillet dernier. Tout le monde n’avait retenu, sur les 27 minutes d’intervention, que le passe sanitaire obligatoire. Or, Emmanuel Macron avait aussi évoqué la suite du quinquennat, et il avait donné rendez-vous à la rentrée pour reparler de tout ça.

Une manière de faire campagne

À lire aussi

C’est sa façon à lui, président actif jusqu’au dernier quart d’heure comme il dit, de garder l’attention du public. Il peut toujours se passer quelque chose. Nous retrouverons peut-être un président qui bouscule les choses, comme il l’avait promis le 12 juillet. Emmanuel Macron avait aussi promis un "nouveau modèle" que nous avons encore bien du mal à percevoir.

Une manière, aussi, de faire campagne sans être candidat, de jalonner cette fin de mandat de rendez-vous avec les Français. L’actualité n’est pas à l’Elysée depuis quelques semaines. La vie politique est ailleurs, animée par la précampagne présidentielle. Je vous parlais de faux plat il y a une dizaine de jours.

Emmanuel Macron va donc s’inviter chez tous les Français, et pour peu, ça pourrait nous rappeler les causeries au coin du feu de Valéry Giscard d’Estaing. "Dans les difficultés que nous traversons", avait lancé l’ancien Président en 1974, "et puisque vous avez besoin d’explication, puisque ce sera l’hiver, je vous les apporterai au coin du feu, pour que vous sachiez qui vous conduit et où vous allez". Rendez-vous demain soir.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/