2 min de lecture Politique

Dons pour Notre-Dame : "Les fureurs idéologiques l'emportent", dit Mazerolle

EDITO - L'émotion collective, unanime, provoquée par l'incendie de Notre-Dame de Paris, n'a pas empêché l'irruption immédiate d'une polémique sur les dons des plus riches.

DUHAMEL_245x300 L'Edito d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Dons pour Notre-Dame : "Les fureurs idéologiques l'emportent", dit Mazerolle Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Olivier Mazerolle
Olivier Mazerolle Journaliste RTL

C'est dire dans quel état se trouve notre pays... Incapable de respecter une trêve, même lorsque l'émotion le submerge. Les fureurs idéologiques l'emportent. Les milliardaires qui distribuent les millions sont consternés d'être accablés de reproches alors qu'en d'autres lieux, ils seraient félicités. Les miséreux sont indignés de l'attitude de riches qui distribuent l’aumône selon leur bon plaisir. Et plutôt que de chercher à comprendre ce qui motive l'autre, l'affrontement devient la règle. 

Ce procès fait aux riches n'est pas fondé. On ne peut pas leur reprocher de donner aux riches pour les vieilles pierres plutôt que pour les misérables. Les pierres en question ont une âme et résultent d'une activité humaine qui forge une identité nationale et populaire dans laquelle chacun se retrouve, croyant ou athée. Ces pierres ne sont pas en opposition avec les vivants. De plus, il arrive aussi aux riches de donner pour des associations à vocation sociale. 

La querelle sur le mécénat n'a pas non plus de sens, car outre la somme donnée qui évite à l'État de mettre la main à la poche, l'entreprise ne sera exonérée que pour 60% de sa contribution. Elle paye des impôts sur le reste, donc elle dépense plus. Enfin, les entreprises du CAC 40 règlent en France des dizaines de milliards d'impôts que l'État est bien satisfait d'empocher. 

À lire aussi
Emmanuel Macron, François de Rugy et Edouard Philippe le 23 mai lors du Conseil de défense écologique écologie
Les actualités de 12h30 - Conseil de défense écologique : de l'ambition mais rien de concret

Une indignation qui peut se comprendre

L'indignation n'est donc pas fondée mais peut se comprendre. La démonstration précédente est absolument inacceptable pour un smicard qui s'échine au travail, qui n'a pas un centime pour offrir un cadeau à ses enfants et qui ne peut pas comprendre comment de grands patrons parviennent en quelques secondes à débloquer 100 ou 200 millions d'euros. 

D'autant plus que ce geste intervient dans une époque secouée par les excès du capitalisme, avec des querelles récurrentes sur les retraites chapeaux, ou bien la domination souvent sans partage de la finance sur la marche de l'économie. 

Ces deux France qui ne se comprennent pas, il est par conséquent logique qu'elles s'affrontent. Cela est pourtant hautement regrettable, puisqu'il s'agit de Notre-Dame, d'une valeur spirituelle et d'un patrimoine qui nous est commun. L'occasion se présente au contraire de mener une réflexion qui permettrait de faire preuve de bon sens et d'aller à la racine des choses. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Incendie à Notre-Dame Don
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797465653
Dons pour Notre-Dame : "Les fureurs idéologiques l'emportent", dit Mazerolle
Dons pour Notre-Dame : "Les fureurs idéologiques l'emportent", dit Mazerolle
EDITO - L'émotion collective, unanime, provoquée par l'incendie de Notre-Dame de Paris, n'a pas empêché l'irruption immédiate d'une polémique sur les dons des plus riches.
https://www.rtl.fr/actu/politique/dons-pour-notre-dame-les-fureurs-ideologiques-l-emportent-dit-mazerolle-7797465653
2019-04-19 19:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DEAxL80VfkVlHBYxBVYjSA/330v220-2/online/image/2019/0416/7797440380_pinault-et-arnault.png