1 min de lecture Gouvernement

Discours de politique générale : ce qu'il faut attendre d'Édouard Philippe

ÉCLAIRAGE - L'acte II du quinquennat sera lancé par le Premier ministre depuis l'Assemblée nationale. Édouard Philippe prononcera son discours de politique générale à 15 heures.

>
Ce qu'il faut attendre du discours d'Édouard Philippe Crédit Image : Lucas BARIOULET / AFP | Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date :
Générique 1
Vincent Derosier édité par Marie Sasin

L'acte II du quinquennat sera lancé par Édouard Philippe depuis l'Assemblée nationale. Le Premier ministre prononcera ce mercredi 12 juin, à 15 heures, son deuxième discours de politique générale face aux députés. Une intervention très attendue, car elle donnera le tempo politique des trois prochaines années, les priorités de l'exécutif et le calendrier des grands textes à venir. Rien ne sera acté tant qu'Emmanuel Macron n'aura pas relu la copie, selon nos informations.

Les choses ont été définitivement calées mardi soir à l'Élysée lors d'un dîner avec des cadres de la majorité, et ce mercredi puisque Édouard Philippe déjeune en tète à tête avec le Président pour les derniers ajustements. Le Premier ministre va surtout préciser le calendrier, prévient l'un de ses proches.

Pas de grandes annoncestout est déjà sur la table ou presque, avec les mesures post "gilets jaunes" annoncées par Emmanuel Macron. À l’Assemblée, il va falloir faire des choix, donner des priorités. Dans la majorité, chacun met la pression pour faire avancer ses sujets.

La PMA, examinée cette année ?

Aurélien Taché, député du Val-d'Oise, pousse pour que la loi bioéthique ne soit pas renvoyée à l'année prochaine. "Dans un quinquennat, on dit qu'il y a deux années utiles, il vaut mieux aller au bout des engagements qui sont les nôtres sur un sujet comme la PMA. Gouverner c'est choisir, il faut prioriser", explique-t-il.

À lire aussi
"Macron doit trouver des alliés pour sauver sa réforme des retraites", affirme Mazerolle réforme des retraites
"Macron doit trouver des alliés pour sauver sa réforme des retraites", affirme Mazerolle

La procréation médicalement assistée (PMA) examinée cette année ou pas, sur la réforme constitutionnelle, Édouard Philippe va mettre la pression sur la droite. Quoi qu'il en soit, il sera demain beaucoup question d'écologie. Selon nos informations, ce sera le début du discours du Premier ministre, prévu pour durer une heure.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Édouard Philippe La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants