2 min de lecture Élections départementales

Élections départementales 2015 : des alliances entre le PS et des candidats guérinistes

RÉACTIONS / REPLAY - Le président du conseil général des Bouches-du-Rhône n'est plus au PS mais a noué des alliances avec "des amis d'une fidélité absolue".

Jean-Noël Guérini, canton Marseille 2, en ballottage très favorable face au Front national
Jean-Noël Guérini, canton Marseille 2, en ballottage très favorable face au Front national Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP
Etienne Baudu et La rédaction numérique de RTL

Le Parti socialiste et Jean-Noël Guérini n'ont officiellement plus rien à se dire. Et pourtant. Quatre cantons marseillais et plusieurs cantons ruraux accueillent des binômes PS/Force du 13, le parti du président du conseil général (futur conseil départemental) des Bouches-du-Rhône.

La Force du 13 a fait des accords avec des candidats socialistes, des amis d'une fidélité absolue

Jean-Noël Guérini
Partager la citation

"La Force du 13 a fait des accords avec des candidats socialistes, des amis d'une fidélité absolue", se réjouit Jean-Noël Guérini*, qui se défend de toutes velléités à l'encontre de son ancienne famille politique : "Pourquoi voulez-vous que j'aie des arrière-pensées par rapport au PS et ses dirigeants ? Ils ne m'intéressent pas".

Nous demandons à ce qu'il y ait une forte mobilisation dès le premier tour pour qu'il n'y ait pas de choix cornélien à faire entre un système socialo-guériniste et un FN qui ne partage pas nos valeurs

Martine Vassal, candidate UMP
Partager la citation

Du côté de l'UMP, on craint que les candidats guérinistes viennent gêner les candidatures de l'opposition et donnent lieu à des seconds tours d'où ils seront absents. "Nous demandons à ce qu'il y ait une forte mobilisation dès le premier tour pour qu'il n'y ait pas de choix cornélien à faire entre un système socialo-guériniste et un FN qui ne partage pas nos valeurs", appelle Martine Vassal, candidate UMP dans le canton de Marseille-10**.

Rien ne paraît pouvoir gêner Jean-Noël Guérini. D'autant qu'aucun procès n'est pour le moment prévu après sa mise en examen pour trafic d'influence et association de malfaiteurs.

À lire aussi
Jacques Bompard, maire extrême-droite de la ville d'Orange (Vaucluse) extrême droite
Orange : deux partis d'extrême droite au second tour

*Les candidats des élections départementales dans le canton de Marseille-2 : Nora Akhazzane et Gabriel Guaza (PS) ; Joël Dupuis et Jeanne Marti (FN) ; Gabriel Duplaix et Nathalie Forest (DLF) ; Hacène Dekhil et Irène Perrin Toinin (FG) ; Jean-Noël Guérini et Lisette Narducci (DVG) ; Stéphane Coppey et Laurence Vichniesvsky (EELV) ; Marie-Claude Bruguière et Thomas Mazet (UMP).

**Les candidats des élections départementales dans le canton de Marseille-10 : Stéphanie Brun-Pothin et Frédéric-Sauveur Lledo (DVD) ; Jean-Marc Cavagnara et Sophia Hocini (FG) ; Marcel Maunier et Jocelyne Trani (FN) ; Chantal Hamonet et Patrick Thévenin (MoDem) ; Jacques Charton et Marie Fernandez (DVG) ; Lionel Royer-Perreaut et Martine Vassal (UMP).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections départementales Jean-Noël Guérini Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants