2 min de lecture Parti socialiste

Delphine Batho annonce sa candidature "libre" et flingue le Parti socialiste

L'ancienne ministre de l'Écologie, réputée pour son franc-parler, est la première femme à se lancer dans la course au premier secrétariat du parti à la rose.

Delphine Batho, ancienne ministre de l'Écologie avait critiqué le budget de son ministère en juillet 2013. Jean-Marc Ayrault, alors premier Ministre, avait réclamé sa démission
Delphine Batho, ancienne ministre de l'Écologie avait critiqué le budget de son ministère en juillet 2013. Jean-Marc Ayrault, alors premier Ministre, avait réclamé sa démission Crédit : XAVIER LEOTY / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

"Je ne peux pas laisser faire. Je suis candidate pour l'espérance et changer le système." Dans un entretien musclé au Parisien, la députée Nouvelle Gauche des Deux-Sèvres, Delphine Batho, a annoncé sa candidature à la fonction de premier secrétaire du Parti socialiste qu'elle compare à "une petite mafia politique" dirigée par des "parrains, des lieutenants, des exécutants" et une "aristocratie politique".

Jean-Christophe Cambadélis, dernier premier secrétaire du PS en date, est dans son viseur. "J'ai découvert qu'il y avait eu un traficotage des statuts au dernier moment pour changer les règles du jeu (...) Depuis la quasi-élimination électorale du PS en mai, la crise de leadership a été délibérément organisée pour que ceux qui tiennent les ficelles derrière continuent de le faire (...) Les liquidateurs d'espérance, le verrouillage de l'appareil, ça suffit", assure Delphine Batho, qui promet d'"aller jusqu'au bout".

À 44 ans, Delphine Batho a été ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie du gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Un an quasiment jour pour jour après sa nomination au boulevard Saint-Germain, elle est limogée pour avoir exprimé son désaccord sur la politique budgétaire du gouvernement, devenant de fait l'une des premières frondeuses de la majorité de François Hollande.

À lire aussi
François Hollande le 8 septembre 2016 à Paris François Hollande
VIDÉO - "Je vais revenir" : François Hollande annonce son retour en politique

"Un appel à la mobilisation"

Elle "lance un appel à la mobilisation, à tous ceux qui refusent ce système : venez-vous battre, forcez les portes." "Ma candidature vient de loin, des combats pour l'éducation, l'anti-racisme, l'écologie. Je ne suis pas candidate pour changer les individus, mais les règles du système, revendique celle pour qui "il faut évidemment partir à la reconquête des catégories populaires, des territoires ruraux, de la jeunesse, sans laquelle il n'y a pas d'élan possible pour la gauche."

Cinquième candidate déclarée, première femme

Delphine Batho affrontera quatre candidats déjà déclarés, dont son président de groupe à l'Assemblée, Olivier Faure, son ancien collègue du gouvernement, Stéphane Le Foll, le député européen Emmanuel Maurel et l'ancien vallsiste Luc Carvounas.

"Ce sont ceux de la reconduction du même système", tranche Delphine Batho, qui ne se serait pas présentée si Najat Vallaud-Belkacem s'était déclarée. L'ancienne ministre de l'Éducation nationale avait renoncé à briguer la fonction le 3 janvier dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Delphine Batho
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791830316
Delphine Batho annonce sa candidature "libre" et flingue le Parti socialiste
Delphine Batho annonce sa candidature "libre" et flingue le Parti socialiste
L'ancienne ministre de l'Écologie, réputée pour son franc-parler, est la première femme à se lancer dans la course au premier secrétariat du parti à la rose.
https://www.rtl.fr/actu/politique/delphine-batho-annonce-sa-candidature-libre-et-flingue-le-parti-socialiste-7791830316
2018-01-15 09:48:31
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eMg3PofmCg7zRnS9TJEElg/330v220-2/online/image/2014/0825/7773891845_delphine-batho-ancienne-ministre-de-l-ecologie-avait-critique-le-budget-de-son-ministere-en-juillet-2013-jean-marc-ayrault-alors-premier-ministre-avait-reclame-sa-demission.jpg