1 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : les maires exigent "de la clarté et de la cohérence" du gouvernement

INVITE RTL - Transport, masques, désinfection des écoles... Jean-François Débat, maire de Bourg-en-Bresse, pointe les lacunes de la communication gouvernementale.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Déconfinement : les maires exigent "de la clarté et de la cohérence" du gouvernement Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Aymeric Parthonnaud

"On attend enfin de la clarté et de la cohérence". Jean-François Debat, maire socialiste de Bourg-en-Bresse, attend avec impatience la prise de parole d'Edouard Philippe pour qu'il précise les contours du déconfinement ce 28 avril 2020. "Nous sommes dans le flou et ça ne peut pas durer ainsi", pointe l'édile en prenant l'exemple de la cacophonie gouvernementale sur la reprise de l'école après le 11 mai

"Je ne conteste pas la décision du président de la République mais ce qui était évitable c'était les atermoiements de ces derniers jours. Quand nous entendons, ce week-end, que le Conseil scientifique n'avait pas recommandé cette décision, s'interroge le maire. En réalité, il s'agit de permettre aux parents de retourner travailler, mais encore aurait-il fallu l'annoncer ainsi. (...) Il faut retrouver de l'activité mais il nous faut de la cohérence. Le Premier ministre doit donner des consignes claires qui ne seront pas démenties dans deux jours".

Le maire de Bourg-en-Bresse a bien du mal à préparer précisément le déconfinement. Sur le retour à l'école, Jean-François Débat explique qu'il lui manque des données indispensables comme le nombre d'enfants qui vont effectivement faire leur rentrée, ce qui a des conséquences sur la question de l’organisation des transports ou de la cantine par exemple. Les recommandations du Conseil scientifique sur la désinfection sont inatteignables dans les faits souligne le maire. "Personne n'a le stock de lingettes jetable - indépendamment du coup et des déchets - pour désinfecter plusieurs fois par jour les écoles !" 

Les 44.000 habitants de sa commune et les 140.000 habitants de la communauté de communes autour de Bourg-en-Bresse recevront au début du moins de mai les masques commandés "il y a plus de 15 jours avant la ruée" a aussi annoncé le maire socialiste. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Société Éducation nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants