1 min de lecture Vidéo

Déconfinement : pas de circulation alternée pour l'instant à Paris, dit Djebbari

INVITÉ RTL - Alors que la maire de Paris Anne Hidalgo envisage de demander la "circulation alternée", celle-ci ne sera pas étendue à toute la France, indiqué le secrétaire d'État aux Transports.

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Jean-Baptiste Djebbari Crédit Image : Lucas Barioulet / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
et Benjamin Sportouch

Vers une circulation alternée à Paris ? La maire PS de Paris Anne Hidalgo envisage de demander la "circulation alternée" si le trafic automobile après le déconfinement du 11 mai est "trop intense"

"Un afflux massif de véhicules motorisés augmenterait le niveau de pollution atmosphérique, laquelle est déjà responsable de 48.000 morts par an en France et 6.500 dans le Grand Paris", justifie Anne Hidalgo dans un entretien au Journal du Dimanche. Pour favoriser l'usage du vélo, la maire de Paris avait annoncé il y a plusieurs jours la création de 50 km de pistes cyclables provisoires

La circulation alternée est une hypothèse qui avait été "étudiée au ministère des Transports", explique Jean-Baptiste Djebbari, qui ajoute ne pas l'avoir retenue. "Nous avons beaucoup soutenu Anne Hidalgo sur la mise en place de pistes cyclables temporaires. Mais en Île-de-France, vous avez 36% des franciliens travaillent à plus de 15 kilomètres de leur domicile", indique le secrétaire d'État aux Transports. 

"Nous regarderons les jours prochains l'état du trafic et nous serons en mesure d'adapter les mesures en fonction de cela", a-t-il poursuivi. 

Des rues entièrement piétonnes

À lire aussi
Union européenne
Quelles sont les particularités du vaccin Johnson&Johnson, bientôt autorisé dans l’UE ?

Plusieurs rues seront totalement piétonnisées, comme "Petits-Champs, Monsigny, Mouffetard, Faubourg-Saint-Denis, Aligre, ou au Carrousel du Louvre". D'autres auront "une ou deux files de stationnement" supprimées pour "élargir les trottoirs".

"Les rues autour des écoles pourront aussi être fermées aux voitures, aux heures d'entrée et de sortie des enfants, ou de façon permanente", a annoncé la maire de Paris, mettant ainsi en application un de ses projets abordé lors de la campagne des municipales. Elle juge également "indispensable" pour les entreprises qui le peuvent de poursuivre le télétravail et, si ce n'est pas possible, d'instaurer des "horaires de travail décalés".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Gouvernement Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants