1 min de lecture Provence-Alpes-Côte d'Azur

Déconfinement : "Il faut territorialiser", estime Renaud Muselier sur RTL

INVITÉ RTL - Renaud Muselier, président de la Région PACA réagit aux annonces de Jérôme Salomon sur la situation sanitaire.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Renaud Muselier, l'invité de Thomas Sotto Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par William Vuillez

Malgré tous nos efforts, la France est "encore loin de l'objectif de passer sous 5.000 cas par jour" a dit ce lundi le Directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, de quoi ternir les espoirs de déconfinement. "Chaque fois que je vois apparaître le professeur Salomon, c'est un message de tristesse et de désespoir", a déclaré sur RTL Renaud Muselier, président de la Région PACA. Quant au déconfinement qui se profile, l'élu estime "qu'il faut de nouveau territorialiser", pointant du doigt "l'incohérence" de l'exécutif.

"Le chiffre des 5.000 a été annoncé par le président de la République, mais sur la base de quoi ? En fonction de quels critères ?", s'interroge-t-il. Ces chiffres ne sont pas dus au comportement des Français selon Renaud Muselier, qui "pense qu'on est tout à fait capable de nous discipliner". 

Le président de la Région PACA estime que c'est un ensemble de choses, "qui fait en sorte qu'on n'y croit plus". "On n'a plus d'espoir, on n'a plus de visibilité. On a un changement de méthodologie permanent, donc finalement on s'adapte parce qu'on n'y croit plus", dénonce-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Provence-Alpes-Côte d'Azur PACA Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants