1 min de lecture Présidentielle 2017

Débat présidentielle 2017 : Le Pen attaque Macron, le candidat "piloté par Hollande"

La présidente du Front national a largement attaqué Emmanuel Macron lors de sa première prise de parole dans ce débat de l'entre-deux-tours.

Marine Le Pen lors du débat présidentiel du 3 mai 2017
Marine Le Pen lors du débat présidentiel du 3 mai 2017 Crédit : Capture d'écran France 2
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Il n'y a pas eu de round d'observation. Interrogée sur son état d'esprit dans ce débat de l'entre-deux-tours, Marine Le Pen s'est montrée particulièrement offensive dès sa première prise de parole. Si elle s'est dit "heureuse de la manière dont se déroule ce second tour avec un choix politique clair", la présidente du Front national a immédiatement lâché ses coups face à son adversaire.

Mondialisation, précarité, sécurité... Une première attaque très large face à la politique proposée par l'ancien ministre de l'Économie. "Monsieur Macron est le candidat de la mondialisation sauvage, de l'ubérisation, de la précarité, de la brutalité sociale, de la guerre de tous contre tous, du saccage économique, du dépeçage de la France, du communautarisme... Et tout cela, piloté par Monsieur Hollande !", a-t-elle lancé en ouverture de ce débat de l'entre-deux-tours.

Face à cela, Marine Le Pen s'est à l'inverse définie comme "la candidate du peuple". Avant d'ajouter : "Je suis la candidate de la France telle que nous l'aimons, de sa culture, de sa civilisation, de son unité, de la nation qui protège, qui protège nos emplois, qui protège la sécurité de nos compatriotes, qui protège nos frontières, qui nous protège face à la montée en puissance du fondamentalisme islamiste".

L'enfant chéri du système et des élites a tombé le masque

Marine Le Pen sur Emmanuel Macron
Partager la citation

Selon elle, les Français ont également pu voir "le vrai Macron" dans cette période. "La bienveillance a fait place à la médisance, la stratégie marketing a été reprise en main par la machine du PS... L'enfant chéri du système et des élites a tombé le masque", a-t-elle taclé.

À lire aussi
Emmanuel Macron et Christophe Castaner le 20 mars 2020 violences
Macron : de candidat à président, retour sur ses déclarations sur les violences policières

Face à cette première offensive, Emmanuel Macron n'a pas manqué de réagir et d'ironiser sur la finesse de la présidente frontiste. "Vous avez démontré que vous n'êtes pas la candidate de l'esprit de finesse, de la volonté d'un débat démocratique équilibré et ouvert", a-t-il réagi. 

>
Débat présidentielle 2017 : les temps forts de l'affrontement Macron-Le Pen Crédit Image : Eric FEFERBERG / POOL / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Export yahoo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants