1 min de lecture Grand Jury

Darmanin sur RTL : les listes communautaires, "un constat terrible pour la République"

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin s'est exprimé sur les listes communautaires, notamment remarquées lors des élections européennes du mois de mai.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Gérald Darmanin Crédit Image : RTL /FREDERIC BUKAJLO / SIPA PRESS | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Leia Hoarau

Ce dimanche 16 juin, le ministre de l'Action et des Comptes publics était l'invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Il s'est notamment exprimé sur les listes communautaires, dont l'apparition a été remarquée lors des dernières élections européennes, au cours desquelles la liste de l'Union des démocrates musulmans français (UDMF) a recueilli 0,13% des voix. 

"Ce qui me choque, ce sont les résultats qu'a fait cette liste", déplore Gérald Darmanin. "Dans le quartier de Maubeuge, sur 170 votants, il y a eu 70 votes pour cette liste. Ce qui veut dire que plus de 40% des votants de ce bureau ont voté pour cette liste qui se disait musulmane. (...) C'est un constat terrible pour la République. Cette liste a fait moins d'1% au niveau national", explique-t-il, "mais plus de 5% dans certaines villes".

Le respect des valeurs de la République

Pour le ministre, la solution est claire : il faut en parler, ouvrir le débat. "Je crois que tous ceux qui ont un programme contraire à la République, ceux qui sont pour les heures différenciées à la piscine, ceux qui veulent des repas communautaires dans les cantines, ceux qui ne prônent pas l'égalité entre les femmes et les hommes, contraire directement aux valeurs de la République, je ne pense pas qu'ils pourraient se proposer au suffrage des électeurs. Je pense qu'il faut que la République se défende".

Gérald Darmanin précise son propos en ajoutant que le problème ne réside pas dans la croyance des personnes ou leur origine, mais dans le manque de fermeté de l'État : "Les musulmans sont totalement Français, comme les catholiques, les Juifs et les agnostiques. Ils sont les premiers à réclamer que la République mette de l'ordre, qu'on s'en fout de la religion ou de la couleur de peau, ce qu'il faut, c'est qu'on respecte notre pays". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grand Jury Gérald Darmanin Élections européennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants