2 min de lecture Police

Darmanin dévoile ses mesures pour améliorer le "quotidien" des policiers

Gérald Darmanin a annoncé mardi la mise en place d'une série de mesures pour améliorer les conditions de travail des forces de l'ordre. Des initiatives saluées par les syndicats de policiers.

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, le 7 juillet 2020.
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, le 7 juillet 2020. Crédit : Ludovic Marin / AFP
valentin
Valentin Deleforterie et AFP

Après avoir rencontré les syndicats de policiers mardi, Gérald Darmanin a détaillé ses mesures pour améliorer le "quotidien" des policiers. 

Les "nuiteux", autrement dit les 22 000 agents travaillant de nuit, bénéficieront d'une prime qui leur permettra de toucher en moyenne 60 à 100 euros de plus par mois. La mesure était réclamée de longue date par les organisations syndicales.

Gérald Darmanin a également dévoilé le budget 2021 de son ministère, "en hausse de 325 millions d'euros". Les crédits consacrés au parc automobile vont augmenter de 125 millions d'euros afin de permettre le renouvellement d'un véhicule sur quatre, a-t-il affirmé, évoquant par ailleurs une hausse de 15 millions d'euros pour le budget lié au matériel et aux équipements.

Des mesures sur le déroulement de carrière des gardiens de la paix et des agents de la "filière investigation", en crise, ont aussi été évoquées. La prime d'officier de police judiciaire devrait notamment bénéficier d'une "revalorisation"

Les syndicats satisfaits

À lire aussi
Un agent de la police nationale (illustration) meurtre
Yvelines : le policier qui a tué un chauffard, mis en examen pour meurtre

"S'il arrive à mener à bien tous ces projets dans les prochains mois, on pourra enfin dire qu'il y a une reconnaissance du métier de policier", a réagi Fabien Vanhemelryck, secrétaire général d'Alliance police nationale. Ces derniers jours, le malaise semblait palpable au sein de la profession, avec l'attaque d'un commissariat à Champigny-sur-Marne.

Les mesures annoncées "vont dans le bon sens", a renchéri Patrice Ribeiro, secrétaire général de Synergie-Officiers, ajoutant attendre désormais la rencontre prévue jeudi avec Emmanuel Macron. "On a des choses à lui dire, notamment sur la réponse pénale", a-t-il affirmé.

L'entretien avec le chef de l'Etat, attendu de longue date par les syndicats, devrait permettre d'évoquer la question de la "protection des policiers". Gérald Darmanin a également annoncé qu'il réunirait de nouveau les organisations syndicales en novembre pour leur présenter le livre blanc de la sécurité intérieure, avant qu'il ne soit "rendu public". 

Cette présentation coïncidera avec l'examen, à l'Assemblée nationale, d'une proposition de loi LREM sur le continuum de sécurité. Le texte aborde notamment la question de l'utilisation des images réalisées par les caméras portatives des forces de l'ordre et du floutage des visages des policiers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Gérald Darmanin Mesure
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants