1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Covid : le gouvernement va "essayer de décaler le couvre-feu", promet Emmanuel Macron
2 min de lecture

Covid : le gouvernement va "essayer de décaler le couvre-feu", promet Emmanuel Macron

Lors d'une visite dans une école primaire, le chef de l'État a évoqué lundi un assouplissement progressif des restrictions sanitaires. Le couvre-feu pourrait être décalé après 19 heures.

Emmanuel Macron devant les élèves d'une classe de CM2 de l'école Paul Cézanne de Melun (Seine-et-Marne).
Emmanuel Macron devant les élèves d'une classe de CM2 de l'école Paul Cézanne de Melun (Seine-et-Marne).
Crédit : Thibault Camus / POOL / AFP
Covid : le gouvernement va "essayer de décaler le couvre-feu", promet Emmanuel Macron
00:42
Florise Vaubien & AFP

Lors d'une visite dans une école, Emmanuel Macron a expliqué lundi que la levée des restrictions se ferait "tout doucement". Le chef de l'État a toutefois évoqué un effort à venir pour "décaler un peu" le couvre-feu. En ce qui concerne le protocole sanitaire renforcé dans les établissements scolaires, le Président a rappelé aux écoliers l'importance de "bien respecter les règles, se laver les mains et porter le masque".

"Je suis très content que vous ayez repris, vous avez l'air en forme. (...) Il va falloir faire les tests salivaires pour être sûr que personne ne soit malade", a-t-il dit devant les élèves d'une classe de CM2 de l'école Paul Cézanne de Melun (Seine-et-Marne). 

Quant au couvre-feu, Emmanuel Macron a assuré que les autorités allaient "essayer de le décaler un peu car 19 heures c'est très tôt", a-t-il jugé. Il a également rassuré les écoliers, pressés de retrouver leurs camarades. En ce qui concerne les restrictions dans les cours de récréation, le Président a promis que, "dans quelques semaines", les enfants pourront "jouer avec les copains des autres classes" et non seulement avec ceux de sa classe.

Une reprise progressive pour éviter tout regain

Par ailleurs, le chef de l'Etat a indiqué que pour l'heure, il n'est pas encore question de vacciner les plus jeunes. "On en est pas encore là", "la question va se poser" pour les enfants et adolescents. Il est toutefois possible qu'il faille à l'avenir "se vacciner tous les ans, comme pour la grippe". 

À lire aussi

D'après le chef de l'État, l'approche de la saison estivale avec ses températures plus chaudes, "le fait qu'on vaccine de plus en plus de gens et qu'on a diminué le nombre de cas avec les efforts des dernières semaines, on devrait progressivement tout doucement rouvrir les choses à partir du début du mois de mai", a-t-il déclaré, accompagné du ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer. "Ce que l'on veut faire, c'est y aller tout doucement pour éviter que ça reparte", a-t-il souligné.

Devant les enseignants, Emmanuel Macron a par ailleurs expliqué que le gouvernement entendait rouvrir les lieux culturels "avec des jauges limitées et un accès privilégié pour les scolaires à partir de la mi-mai". 

Lundi, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué que le président s'exprimerait "prochainement" devant les Français pour "leur donner les étapes du calendrier de réouverture" de certaines terrasses et lieux de culture prévue pour la "mi-mai".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/