1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus et autotests : toutes les écoles n'en auront pas dès demain

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Éducation a indiqué à plusieurs reprises que les autotests destinés aux enseignants et aux élèves sont en cours d'acheminement.

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Jean-Michel Blanquer Crédit Image : Nicolas Kovarik /Agence 1827 /RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

La montée en puissance des tests pour les personnels et les élèves est un élément-clé de cette rentrée. Quelque 400.000 tests salivaires contre le coronavirus seront déployés dans les écoles élémentaires à la reprise des classes, avec un objectif de 600.000 par semaine d'ici la mi-mai.  

"On est à une commande de 60 millions d'autotests pour la France et pour la période de mai à juin", a indiqué Jean-Michel Blanquer. Lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, le ministre de l'Éducation nationale a précisé que ces tests sont "en train d'arriver depuis la semaine dernière". "Ils ont vocation à être dans les écoles demain. Quand ce ne sera pas lundi, ce sera mardi. Mais ils sont en train d'arriver dans les écoles de France", a-t-il ajouté.

Les personnels réaliseront le test chez eux dès la rentrée. Puis, à partir du 10 mai, les lycéens y seront soumis chaque semaine, au sein de leur établissement. La Haute Autorité de Santé a recommandé dans un premier temps de ne pas proposer les autotests aux moins de 15 ans, mais se prononcera prochainement sur l'opportunité de l'étendre. En attendant les collégiens auront accès aux tests salivaires.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France École Jean-Michel Blanquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants