1 min de lecture Coronavirus

Covid-19 : Olivier Véran, mis sous pression par Emmanuel Macron

Quatre mois après la fin du confinement, la situation sanitaire est inquiétante en France. Le nombre de contaminations connaît une hausse régulière. Et cette hausse commence peu à peu à se ressentir sur les hospitalisations.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Covid-19 : Olivier Véran, mis sous pression par Emmanuel Macron Crédit Image : Ludovic Marin / AFP / POOL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Générique 1
Jacques Serais édité par Marie-Pierre Haddad

Près de 10.000 nouveaux cas de Covid-19 dans les dernières 24 heures et 46 malades décédés à l’hôpital. "Il faut vivre avec le virus", a rappelé Emmanuel Macron. C'est pourquoi le ministre de la Santé Olivier Véran revient en première ligne. Il reprend la parole pour ce que l'exécutif appelle "une présentation claire et pédagogique de la stratégie du gouvernement".

En cette rentrée, la stratégie souhaitée par le président de la République diffère de celle du ministre de la Santé. Pour preuve, le dernier Conseil de défense consacré à l'évolution de la situation sanitaire. Le chef de l'État a clairement fait part de son mécontentement à son ministre.

Olivier Véran proposait de fermer plus tôt les bars et restaurants de certaines zones rouges. Des restrictions qui n'étaient pas du goût d'Emmanuel Macron qui estime que le virus est là pour longtemps et qu'il faut apprendre à vivre avec. Le chef de l'État préfère des restrictions socialement acceptables.

C'est sur les tests que le Président a recadré son ministre de la Santé. Les longues files d'attentes devant les labos l’agacent. "Un million de tests, c'est bien beau. Si les résultats arrivent trop tard, ça ne sert à rien", aurait-il pesté selon un participant. C'est finalement Jean Castex qui a pris la parole à l'issue de ce Conseil de défense : déconvenue pour Olivier Véran. Le ministre de la Santé se retrouve donc aujourd'hui sous pression avec un double objectif : reprendre la main et fixer un cap clair, tout en suivant la ligne présidentielle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Olivier Véran
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants