1 min de lecture Santé

Coronavirus : Salomon est "l'un des premiers responsables" de la crise, selon Lagarde

INVITÉ RTL - Jean-Christophe Lagarde réagit à la gestion de la crise sanitaire en France, notamment sur le manque de masque.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : Salomon est "l'un des premiers responsables" de la crise, selon Lagarde Crédit Image : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Camille Guesdon

À la suite des annonces de Jean Castex concernant le déconfinement, les musées, les théâtres et les cinémas vont rester fermés trois semaines de plus. Jean-Christophe Lagarde, député de Seine-Saint-Denis et président de l'UDI, est au micro de RTL pour réagir à la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement.

Jean-Christophe Lagarde revient notamment sur les masques qui est un sujet très important pour le Sénat. Jérôme Salomon, le directeur général de la santé est actuellement dans le viseur des sénateurs et mis en cause. Il était au courant du manque de masques et aurait essayé de faire modifier un rapport en août 2018, qui demandait que la France commande un milliard de masques pour reconstituer les stocks.

Selon Jean-Christophe Lagarde "c'est l'un des premiers responsables de ce qui nous est arrivé. Il devient directeur de la santé, il sait qu'on n'a plus de masques et au lieu de recommander, il apprend qu'il y a 675 millions de masques inutilisables. Et il en commande 50 millions en 2018 et 50 millions en 2019". Selon le Sénat, aucun ministre n'a été consulté. "Soit madame Buzyn savait et elle est aussi responsable que lui. Soit elle ne savait pas, mais elle est aussi responsable car son travail est de savoir quel est le stock des masques", poursuit Jean-Christophe Lagarde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants