1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Roselyne Bachelot "vit dans la hantise d'une seconde vague"

En visite à Strasbourg ce vendredi 10 juillet, Roselyne Bachelot, ex-ministre de la Santé lors de l'épidémie de H1N1 devenue ministre de la Culture, a confié vivre "dans la hantise d'une seconde vague" de coronavirus.

Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, en visite de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, le 10 juillet 2020, en compagnie de l'ex-ministre de la Culture Jack Lang et de la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian
Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, en visite de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, le 10 juillet 2020, en compagnie de l'ex-ministre de la Culture Jack Lang et de la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

L'histoire ne dit pas si, lors de sa visite de la cathédrale de Strasbourg, Roselyne Bachelot a fait une petite prière pour éviter une reprise de l'épidémie de coronavirus. Quoiqu'il en soit, un peu plus tard dans l'après-midi ce vendredi 10 juillet, la ministre de la Culture de passage en Alsace a confié : "Je vis dans la hantise d'une seconde vague, d'un deuxième pic de l'épidémie" de Covid-19. 

Alors que Roselyne Bachelot a promis que "1,6 milliard d'euros supplémentaires vont être alloués à la Culture", elle a indiqué que limiter la casse était "ce à quoi [elle] s'emploie" : "C'est le dossier qui me mobilise vraiment du matin au soir. Je veux tout donner pour ce secteur."

"Un secteur comme le spectacle vivant, c'est -72% de chiffre d'affaires, c'est épouvantable, a rappelé la ministre de la Culture. On ne s'en est pas encore rendu compte parce qu'on est sous l'anesthésie de ce qui a été mobilisé à juste titre par le gouvernement. Mais ça ne peut pas durer."

On va relever ce défi sanitaire et économique "tous ensemble", a expliqué Roselyne Bachelot, grâce aux gestes barrière, le respect des contraintes sanitaires, mais aussi "en imaginant d'autres modes de fonctionnement et en continuant à aider bien-sûr." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Roselyne Bachelot Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants