2 min de lecture Confinement

Coronavirus : quelles différences entre le déconfinement et celui à venir ?

ÉCLAIRAGE - Le gouvernement l'a répété à plusieurs reprises : il ne s'agira pas d'un déconfinement sur le modèle de mai dernier mais d'un allègement du confinement.

Olivier Véran et Jean Castex, le 4 novembre 2020
Olivier Véran et Jean Castex, le 4 novembre 2020 Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Il ne s'agira pas d'un déconfinement. Le gouvernement met d'ores et déjà en garde sur ce point, avant la prise de parole d'Emmanuel Macron devant les Français en milieu de semaine prochaine. L'exécutif préfère évoquer un confinement progressif ou une version allégée. "Des dispositions de freinage" seront maintenues, a prévenu Jean Castex. 

Le président de la République sera notamment amené à éclaircir la question des déplacements et des vacances de fêtes de fin d'année. Selon nos informations, le chef de l'État devrait appeler les Français à la responsabilité. "On ne privera pas les gens de fêtes de fin d'année", a confié un proche. 


À la différence du printemps, les Français devraient continuer à remplir des attestations lors de leurs déplacements. Mais les questions restent encore ouvertes concernant le motif des déplacements et la limite d'un kilomètre. Un couvre-feu pourrait aussi être instauré en soirée, avec des dérogations plus importantes, à partir de mi-décembre. Là aussi les conditions doivent encore être établies.

Reste la question de l'ouverture des commerces. Les organisations professionnelles font pression depuis plusieurs jours pour rouvrir les commerces dits "non essentiels" au plus vite. Les discussions se poursuivaient au sujet d'un éventuel report de l'opération promotionnelle "Black Friday". Bruno Le Maire souhaite étudier la possibilité de décaler d'une semaine la gigantesque opération promotionnelle qui doit avoir lieu le 27 novembre, "sous réserve d'une réouverture des commerces d'ici là". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Des randonneurs en raquettes (illustration) ski
4 activités à faire à la montagne cet hiver, sans remontées mécaniques

.  


Emmanuel Macron doit encore trancher certains points, "et en ce moment, chacun demande son exception", résume un conseiller de l’exécutif. Par contre, le Président à d’ores et déjà écarté plusieurs pistes : il n'y aura pas de confinement des plus de 65 ans ou des personnes vulnérables. Pas non plus d’amendes pour obliger les malades à rester chez eux. C’est la responsabilité individuelle qui sera mise en avant, avec un objectif commun : fêter Noël en famille, et à peu près dans de bonnes conditions.

Lire la suite
Confinement Coronavirus France Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants