1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : "On ne nous laisse pas gérer nos territoires", regrette Jean-Luc Boch

INVITÉ RTL - Le maire de la Plagne Tarentaise considère que les remontées mécaniques ont été fermées pour de mauvaises raisons, alors que les stations de ski ont mis en place un protocole sanitaire "qui fonctionne".

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Coronavirus : "On ne nous laisse pas gérer nos territoires", regrette Jean-Luc Boch Crédit Image : TOMS AUZINS / ROBERT HARDING PREMIUM / ROBERTHARDING VIA AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par Florine Boukhelifa

Le tourisme français est bien mal en point pendant ces fêtes de fin d'année. Seuls 15% des Français avaient prévu de se déplacer sur la période. Après dix jours de congés, le premier bilan est morose, surtout dans les stations de ski. Habituellement, ces dernières font le plein mais actuellement les remontées mécaniques sont fermées et les clients se font rares. "On nous a fermés pour de mauvaises raisons", estime Jean-Luc Boch, maire de la Plagne Tarentaise, en Savoie.

Prévue après les fêtes de fin d'année, la réouverture des remontées mécaniques est remise en question par la hausse du nombre de contaminations. Selon l'élu, également président de l'association nationale des maires des stations de montagne, "la santé doit primer sur tout le reste, sauf qu'on va nous empêcher de réouvrir pour les mêmes mauvaises raisons alors que nous ne sommes pas responsables de la situation sanitaire actuelle."

"Malheureusement, la gestion de crise au niveau des Agences régionales de Santé (ARS) ne fonctionne pas comme elle le devrait", regrette Jean-Luc Boch. Les stations de ski ont mis au point un protocole sanitaire "qui fonctionne, mais on ne nous laisse pas gérer nos territoires comme on devrait le faire", poursuit-il.

Alors que les premiers chiffres de fréquentation sont tombés, la Plagne Tarentaise, station la plus visitée au monde, affiche un taux d'occupation de 20 à 25% selon les semaines. Comparé à 2019, cela représente 60 à 70% de baisse de la fréquentation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Ski Neige
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants