1 min de lecture Coronavirus

Masques volés par "milliers" : des actes "mortifères", selon Olivier Véran

INVITÉ RTL - "Vous avez toujours des gens qui révèlent leur part sombre. Ces gens-là, je ne peux que les condamner", a déclaré Olivier Véran.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury d'Olivier Véran consacré au coronavirus Crédit Image : Ludovic MARIN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et Benjamin Sportouch

Des masques et des médicaments volés, des voitures de personnels soignants dégradées et fracturées... La crise du coronavirus apporte avec elle son lot de lâcheté. Invité du Grand Jury dimanche 22 mars, Olivier Véran a fermement condamné ces actes de vandalisme. 

"Je déplore des vols de masques dans les hôpitaux par milliers. Je déplore, je condamne, je ne trouve pas les mots... Des médecins se sont faits fracturer leur voiture pour voler leur caducée, leur plaque, dans l'espoir d'aller chercher des masques et de pouvoir les revendre", détaille le ministre des Solidarités et de la Santé. 

A cette liste, Olivier Véran ajoute aussi "des vols de médicaments, de paracétamol alors que nous n'en manquons pas, de chloroquine". Des actes "inadmissibles", "irresponsables", "dangereux" et "mortifères". Dans ces périodes de guerre, "l'immense majorité des gens révèle leur meilleur côté, positif solidaire, ouvert et sérieux. Et vous avez toujours des gens qui révèlent leur part sombre. Ces gens-là, je ne peux que les condamner", a déclaré Olivier Véran.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Hôpitaux Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants