1 min de lecture Bruno Le Maire

Coronavirus : les TPE et PME auront 3 ans pour régulariser leurs charges, annonce Le Maire

Le jeudi 16 juillet, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé qu'il permettait aux petites et moyennes entreprises de rembourser les reports de charges, dont elle ont bénéficié pendant la crise du coronavirus, sous 36 mois.

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance
Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont et AFP

Le gouvernement ne veut pas qu'un "mur de paiement de charges se dresse devant les entreprises qui commencent à peine à se relever." Le ministre de l'Économie a annoncé, le jeudi 16 juillet, que les PME et très petites entreprises pourront étaler jusqu'à 36 mois le remboursement des reports de charges dont elles ont pu bénéficier pendant la crise du coronavirus.

Le paiement de ces charges devait à l'origine être reporté de 3 mois au plus, mais Bruno Le Maire a expliqué vouloir allonger ce délai lors de sa présentation du troisième budget rectifié pour 2020 devant le Sénat. Les charges seront donc "étalées sur 12, 24 ou 36 mois", un temps supplémentaire dont peuvent bénéficier "toutes les PME et les TPE quel que soit leur secteur d'activité, quelle que soit la baisse de chiffre d'affaires qu'elles ont connue."

Depuis le mois de mars, le gouvernement a accordé 35 milliards d'euros de reports de charges. Pour les secteurs les plus durement touchés, comme l'hôtellerie, la restauration, la culture, l’événementiel, le tourisme ou le transport aérien, 4 milliards d'euros de cotisations sociales ont été annulées.

Pour bénéficier de cet étalement prolongé, une entreprise devra contacter son service des impôts qui "lui indiquera la durée possible d'étalement des charges, de manière automatique." L'État veut alléger les charges de ces entreprises de façon générale. Bruno Le Maire a indiqué qu'il négocierait avec les banques pour que les prêts garantis par l'État souscrits pendant la crise bénéficient de taux d'intérêt "les plus faibles possible" s'ils venaient à être remboursés sur une longue période.

À lire aussi
000_1WE7XY Coronavirus France
Les infos de 18h - Coronavirus : les aides de l’État étendues à de nouveaux secteurs

Ce report de charges est un "effort considérable pour l'État", mais une réponse jugée "appropriée à l'inquiétude de tous les chefs d'entreprises."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bruno Le Maire Entreprises Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants