1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : "Il aurait fallu interdire les vols en provenance de Chine", estime Marine Le Pen sur RTL
1 min de lecture

Coronavirus : "Il aurait fallu interdire les vols en provenance de Chine", estime Marine Le Pen sur RTL

INVITÉE RTL - La présidente du Rassemblement national a regretté dimanche 23 février que des vols en provenance de Chine continuent d'atterrir en France.

Marine Le Pen invitée du Grand Jury dimanche 23 février 2020
Marine Le Pen invitée du Grand Jury dimanche 23 février 2020
Crédit : SILVERE GERARD/AGENCE1827/RTL
Marine Le Pen : "Il aurait fallu interdire les vols en provenance de Chine"
01:36
Marine Le Pen : "Il aurait fallu interdire les vols en provenance de Chine"
01:36
Benjamin Sportouch & Raphaël Bosse-Platière

L'épidémie de Coronavirus continue de se propager à travers le monde. Si le ministre de la Santé Olivier Véran assure que la France est prête à faire face, l'Italie, elle, est beaucoup plus touchée, une centaine de cas ont été recensés et deux personnes sont décédées.

Invitée du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, Marine Le Pen a demandé "des contrôles aux frontières". Pour la présidente du Rassemblement national, "il aurait fallu suspendre les vols en provenance de Chine" afin d'éviter que le virus ne se propage en Europe. 

"Quelle est la cohérence de mettre en quarantaine des Français que l'on rapatrie de Chine quand dans le même temps vous laissez tous les jours des avions en provenance de Chine atterrir, sans aucun contrôle, sur le territoire national ?", interroge la présidente du Rassemblement national.

"Si vous échappez à la quarantaine, c'est 38 euros d'amende"

La candidate à la prochaine élection présidentielle regrette les sanctions trop faibles, en cas de manquement au confinement : "si vous échappez à la quarantaine, c'est 38 euros d'amende. Il faut qu'on élève le niveau de notre législation."

À lire aussi

Marine Le Pen exprime ses inquiétudes quant à l'approvisionnement de matériel paramédical. Selon elle, la France n'est pas armée : "80 % des principes actifs des médicaments sont fabriqués en Asie et en particulier en Chine. Nous risquons de nous retrouver demain en pénurie de médicaments"

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/