1 min de lecture Confinement

Coronavirus : Gérard Larcher était l'invité du Grand Jury

INVITÉ RTL - Le président du Sénat a répondu aux questions des journalistes lors de l'émission du dimanche 15 novembre.

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Gérard Larcher Crédit Image : Valery HACHE / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Comme en mars dernier avec le report du second tour des municipales pour cause d'épidémie, les élections régionales de 2021 pourraient connaître le même sort. Le président LR du Sénat Gérard Larcher a donné son blanc-seing à un report du scrutin

Il plaide pour une "expression apaisée de la démocratie" dans le contexte de crise sanitaire. Le rapport de l'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré sur un éventuel report des régionales et départementales, initialement prévues en mars 2021, en raison de l'épidémie de Covid-19, sera remis vendredi matin à Jean Castex.
 
Gérard Larcher, qui a reçu Jean-Louis Debré au Sénat le 28 octobre, estime dans un entretien au Figaro qu'"il faut que nous nous préparions à l'éventualité de voter 'en vivant avec le virus'". "Même si le respect des dates est préférable en démocratie, je ne suis pas opposé à un report du scrutin à la fin du printemps pour des raisons sanitaires", ajoute-t-il. 

Il souligne toutefois avoir "dit au président de la République et au Premier ministre" que cela doit être fait "sans arrière-pensée" : "Le temps n'est pas aux calculs politiques, mais à l'expression apaisée de la démocratie dans un univers sanitaire, économique et social compliqué". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Les Républicains
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants