2 min de lecture Olivier Véran

Coronavirus et nicotine : Véran demande de ne pas se "ruer sur les patchs"

Au Sénat, le ministre de la Santé s'est exprimé sur les essais entrepris par des chercheurs sur l'effet de la nicotine pour combattre le coronavirus. Une hypothèse qui reste encore à prouver.

Olivier Véran, le 7 avril 2020, à l'Assemblée nationale
Olivier Véran, le 7 avril 2020, à l'Assemblée nationale Crédit : Alain JOCARD / AFP / POOL
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Un appel à la prudence. La nicotine pourrait avoir un effet protecteur contre l'infection par le nouveau coronavirus, selon des chercheurs français. Des essais préventifs et thérapeutiques vont être entrepris avec des patchs à la nicotine pour le vérifier, notamment à la Pitié-Salpêtrière.

En réaction à ces informations, Olivier Véran s'est exprimé, lors des questions d'actualité au Sénat, afin d'éviter un emballement, comme l'ont relevé nos confrères du HuffPost. Il s'agit d'"une piste intéressante, parmi d'autres pistes de recherche clinique", a-t-il commenté. Tout en précisant : "Ne vous ruez pas sur les patchs de nicotine". Il a détaillé ensuite les effets secondaires de ce type de traitement, à savoir des vomissements et le risque d'addiction. 

Le gouvernement est aussi engagé dans une politique anti-tabagisme en instaurant une hausse du prix de paquet de cigarettes à 10 euros. Une mesure défendue à l'époque par Agnès Buzyn. C'est donc dans cet esprit qu'Olivier Véran a rappelé que "le tabac tue 70.000 personnes par an"

Ne pas oublier les effets néfastes de la nicotine

L'hypothèse est étayée par le faible nombre de fumeurs parmi les malades du Covid-19 hospitalisés, selon plusieurs études dans le monde (avec des taux allant de 1,4% à 12,5%). Une nouvelle étude française portant sur 350 malades hospitalisés et 150 plus légers qui ont consulté, tous atteints du Covid-19 (confirmé par test RT-PCR), apporte une confirmation de cette sous-représentation des fumeurs parmi les malades.

À lire aussi
Olivier Véran, invité du "Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI" dimanche 27 septembre. coronavirus
Covid-19 : sur le télétravail, Véran prône le "bon sens" des entreprises

Cependant, ces études ne doivent pas inciter la population à se ruer sur les cigarettes et les patchs. Fumer altère les poumons et ce n'est pas bon pour la santé (cancers, accidents cardiaques, bronchites chroniques graves...), rappellent les médecins

Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a aussi appelé à la prudence en rappelant qu'il ne s'agissait que d'"une hypothèse scientifique qui mérite d’être confirmée". "Il ne faut absolument pas oublier les effets néfastes de la nicotine", a-t-il ajouté lors de son point presse quotidien sur le coronavirus. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Olivier Véran Coronavirus Tabac
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants