1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : le gouvernement appelle les Français à continuer à faire leurs courses comme avant

Le ministre de l'Economie et des finances Bruno Le Maire a assuré dimanche qu'il n'y aurait aucune pénurie, ni de rationnement en France si chacun se montre responsable. Des mesures vont êtres prises pour garantir la chaîne d'approvisionnement.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, en avril 2019
Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, en avril 2019 Crédit : SAUL LOEB / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Bruno Le Maire appelle les Français à ne pas se ruer vers les supermarchés. La "sécurité d'approvisionnement en produits alimentaires" sera "garantie dans les jours et les semaines à venir" en dépit de l'épidémie de coronavirus, a déclaré le ministre de l'Economie au sortir d'une conférence téléphonique avec les acteurs de la distribution et l'agroalimentaire, dimanche 15 mars.

Assurant qu'il n'y avait pour l'heure "aucune pénurie" en France, il a assuré qu'il n'y aurait "pas de rationnement" et que "90 à 95% des références (seraient) présentes" dans les rayons,. "Nous comptons sur le comportement responsable des Français (...) pour ne pas se précipiter sur les rayons et acheter plus que de besoin", a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse dimanche.

Les règles de "recrutement, de travail de nuit, sur les heures supplémentaires" dans la distribution vont être "assouplies" pour "garantir la sécurité de la chaîne d'approvisionnement en produits alimentaires et de première nécessité", a également déclaré le locataire de Bercy.

L'objectif, en pleine épidémie de coronavirus, est que "la logistique puisse fonctionner la nuit, que la logistique puisse être équipée la nuit", a-t-il précisé au sortir d'une conférence téléphonique avec les acteurs de la distribution, indiquant que ces derniers "éditeront un guide de bonnes pratiques pour leurs salariés" dans les jours qui viennent.

À lire aussi
Chèques vacances vacances d'été
Var : 4.000 chèques-vacances de 500 euros offerts pour relancer le tourisme

Le gouvernement a annoncé le passage de la France au stade 3 de l'épidémie, samedi, et la fermeture de tous les lieux "non indispensables à la vie du pays" afin d'inciter les Français à mettre en oeuvre la distanciation sociale nécessaire pour freiner la propagation du coronavirus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Bruno Le Maire Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants