1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : à quelles annonces doit-on s'attendre après le conseil sanitaire de défense ?
2 min de lecture

Coronavirus : à quelles annonces doit-on s'attendre après le conseil sanitaire de défense ?

Alors que l'épidémie de coronavirus continue sa progression inquiétante, un conseil de défense se tiendra lundi 6 décembre et de nouvelles mesures de restrictions sanitaires pourraient être prises.

Le Premier ministre Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 24 juin à Mont-de-Marsan, dans les Landes.
Le Premier ministre Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 24 juin à Mont-de-Marsan, dans les Landes.
Crédit : GAIZKA IROZ / AFP
Coronavirus : quelles mesures possibles à l'issue conseil de défense de lundi ?
06:15
Coronavirus : quelles mesures possibles à l'issue conseil de défense de lundi ?
06:15
Odile Pouget - édité par Romain Giraud

Plus de 48.000 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés ce jeudi 2 décembre. Un chiffre en hausse permanente depuis plusieurs semaines qui contraint Emmanuel Macron a convoqué un conseil de défense dès ce lundi 6 décembre. Pour le gouvernement, il y a urgence : si la situation n'évolue pas, l'épidémie va continuer de flamber avec un pic que l'on pourrait atteindre seulement à la fin du mois de janvier. Dès la mi-décembre, 3.000 patients covid pourraient se trouver en réanimation, bien au-delà des chiffres de la 4ème vague. 

L'objectif du gouvernement est donc "d'ajuster le curseur", cela peut être la relance de la piste des vacances anticipées à Noël, car c'est chez les 6-10 ans, qui ne sont pas vaccinés que les contaminations flambent, avec un taux d'incidence de plus de 748 pour 100.000 habitants, plus du double de celui de la population générale. Cela éviterait bien sûr que les enfants se contaminent entre eux et apportent le virus à la maison. 

Encore faut-il pour cela que les parents puissent s'organiser, être en télétravail. Pour rappel, les vacances anticipées avaient déjà été mises en place à Pâques l'an dernier. Les élèves du primaire étaient sortis avec trois jours d'avance, mais le contexte était tout autre puisqu'à l'époque, un couvre-feu de 19h à 6h du matin était en vigueur et les magasins non-essentiels étaient notamment fermés. 

Le retour des jauges, une piste crédible

C'est une mesure qui est de plus en plus crédible : le retour des jauges dans certains lieux. La semaine dernière, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal affirmait que ce genre de décision n'était pas à l'ordre du jour. Mais voilà, le virus progresse à une vitesse telle que ce qui était encore illusoire il y a quelques jours devient crédible aujourd'hui. 

À écouter aussi

La réduction des capacités d'accueil, notamment dans les stades, les restaurants, les discothèques, les centres commerciaux et autres établissements recevant du public fait ainsi partie de l'éventail des options de freinage. Par ailleurs, les bars, les discothèques, où les gens se massent dans des espaces fermés et sans aucun respect des gestes barrières, sont des endroits aux forts risques de contaminations selon la dernière étude de l'institut Pasteur et pourraient faire l'objet de restrictions lundi. 

L'exécutif compte également sur la responsabilité de chacun, notamment le respect du port du masque, partout, tout le temps. Que ce soit à l'intérieur des lieux publics, ou dans des zones extérieures à forte influence. Porté correctement, il réduit de moitié le taux d'incidence.  La distanciation physique est également importante, dans les files d'attente notamment, et puis l'aération régulière des logements, bureaux ou encore lieux clos en tous genres fait partie des gestes quotidiens à ne pas négliger. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/