2 min de lecture Coronavirus France

Confinement : pourquoi le gouvernement a choisi de ne pas fermer les écoles

ÉCLAIRAFE - Olivier Véran, ministre de la Santé, a tenu une conférence de presse, ce jeudi 25 mars. Au sujet de la fermeture éventuelle des établissements scolaires, il a assuré que cette décision ne serait prise qu'en "dernier recours".

Le gouvernement français a décidé de ne fermer les écoles qu'en "dernier recours".
Le gouvernement français a décidé de ne fermer les écoles qu'en "dernier recours". Crédit : Rita Franca / NurPhoto / NurPhoto via AFP
Charline Vergne Journaliste

Lors de sa conférence de presse, ce jeudi 25 mars, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a averti les Français : "la situation épidémique n'est pas bonne". Ces dernières 24 heures, "plus de 45.000" nouvelles personnes ont ainsi été diagnostiquées positives au coronavirus. La question des établissements scolaires est l'un des points à avoir été évoqué ce soir. Et contrairement à ce qui se passe chez certains pays voisins, décision a été prise de les maintenir ouvertes.

"La fermeture des écoles, c'est une décision de dernier recours que nous voulons à tout prix éviter, car nous savons qu'elle a des conséquences très lourdes sur le développement des enfants et sur le quotidien des parents", a estimé le ministre. 

"Nous ne nions pas que le virus peut aussi se transmettre à l'école, puis de l'école vers les familles. C'est pourquoi, avec le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, nous travaillerons à des protocoles sanitaires renforcés", en plus de ceux déjà mis en place dans les établissements scolaires.

Les écoles fermées "en dernière nécessité"

Olivier Véran a ensuite tenu à rassurer les citoyens : "toute la communauté éducative veille à ce que la vie dans les écoles, collèges et lycées, puisse continuer, en limitant au maximum les risques de transmission". Il a ensuite rappelé que des campagnes de dépistage, avec des tests salivaires, étaient régulièrement organisées. Avant d'ajouter : "lorsqu'il le faut, nous fermons des classes." Comme ce fut le cas ce mercredi 24 mars, où 2.962 classes et 105 écoles ont été fermées. 

À lire aussi
vacances
Week-end prolongé, vacances : quels sont les jours fériés et ponts de mai ?

Pour illustrer au mieux son propos, Olivier Véran a ensuite choisi de faire référence à Nelson Mandela, ancien homme d'État sud-africain. Pour lui, l'éducation était "l'arme la plus puissante que l'on peut utiliser pour changer le monde". 

Après ces quelques mots, le ministre a conclu en ces termes : "il y aura un après Covid-19, bientôt, et être parvenus à maintenir les écoles ouvertes sera une force pour la jeune génération". Les écoles, l'a-t-il une dernière fois assuré, n'ont été fermées et ne le seront qu'en "dernière nécessité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Parents Enfants
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants