1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : les écoles ouvertes, "une exception française" ?

La France est-elle la seule à maintenir ses écoles ouvertes, comme l'affirme Jean-Michel Blanquer ?

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : les écoles ouvertes, "une exception française" ? Crédit Image : Damien Meyer / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Jérémy Billault

Jean-Michel Blanquer a-t-il raison quand il affirme que "laisser les écoles ouvertes" est une exception française ? Portes closes dans toutes les écoles pour lutter contre le coronavirus ?  Le gouvernement et le Conseil scientifique ne veulent pas en entendre parler pour l’instant et le sujet fait toujours glisser une goutte de sueur sur le visage des parents angoissés. On ferme puis on ouvre au cas par cas. 

Mais nous ne sommes pas les seuls à laisser les écoles ouvertes. Ainsi la Belgique, l’Espagne, l’Irlande, la Suisse et la Suède ont également laissé les écoles ouvertes. De plus, la comparaison avec nos voisins est complexe car des pays ont régionalisé leur politique d’éducation comme en Allemagne ou Italie. Certaines écoles dans les localités les plus touchées par le virus privilégiaient l’enseignement à distance alors que d’autres avaient des classes ouvertes.

Début février, l’Unesco publiait les chiffres sur le nombre de jours d’école en 2020. La France a décidé une fermeture pendant 10 semaines depuis mars 2020, soit moins que ses voisins. 

168 millions d'enfants privés d'école depuis un an

L'Italie totalise 30 semaines de fermeture, complète ou partielle, l'Espagne 15 semaines de fermeture, de même que la Belgique. L'Allemagne pour sa part affiche 24 semaines. Il n’y a donc aucune uniformité en Europe sur le sujet. 

À lire aussi
Jean-Michel Blanquer
Écriture inclusive : "Il ne faut pas simplifier le débat", selon la porte-parole d'Osez le féminisme

Par exemple, en Grande-Bretagne, la fermeture des classes va s’achever le 8 mars. En France, les résultats aux évaluations nationales, avant et après l’apparition du Covid-19, montrent une dégradation des résultats en début de primaire, en
particulier chez les élèves entrés cette année en CE1. 

Ils font surtout apparaître un creusement des écarts entre l’éducation prioritaire et le reste de l’appareil éducatif. Voilà pourquoi on parle de dernier recours pour fermer les écoles.

Depuis un an, la situation scolaire se dégrade dans le monde. Hier, l’ONU publiait ce chiffre terrible : pour plus de 168 millions d’enfants dans le monde, les écoles sont entièrement fermées depuis presque une année entière à cause des confinements dus au Covid-19. Un virus qui laissera des traces au-delà du physique.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Éducation nationale Jean-Michel Blanquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants