2 min de lecture Marine Le Pen

Comment Marine Le Pen se prépare au débat face à Gérald Darmanin

La présidente du Rassemblement national aspire à faire oublier aux Français le débat raté de l'entre-deux-tours de la présidentielle de 2017.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Comment Marine Le Pen se prépare au débat face à Gérald Darmanin Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : Marie Moley | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL générique
Marie Moley édité par Félix Roudaut

Marine Le Pen affrontera Gérald Darmanin jeudi 11 février en direct à 21h05 sur France 2. Au menu : le projet de loi contre le "séparatisme", l'immigration et la sécurité. La présidente du Rassemblement national (RN) se prépare à cette joute cathodique depuis de longues semaines tant elle souhaite faire oublier aux Français le débat raté de l'entre-deux-tours de la présidentielle de 2017.

Cette fois-ci, la députée du Pas-de-Calais viendra sans son classeur et sa pile de dossiers. Le but ? Ne pas réveiller le souvenir humiliant de 2017, lorsqu'Emmanuel Macron lui avait indiqué avec malice qu'elle lisait la mauvaise fiche. 

Si ce débat raté est longtemps resté tabou dans l'entourage de Marine Le Pen, cette dernière a récemment crevé l'abcès dans un documentaire diffusé sur LCP. "Je ne me cherche pas d'excuses et je ne me défausse pas. J'assume l'intégralité de ce qui s'est passé", avait-elle déclaré. Un repentir pour faire table rase et repartir sur de bonnes bases.

Un "beau" et "grand" débat ?

Face à Gérald Darmanin, Marine Le Pen compte bien parler du fond et rien que du fond. La présidente du RN connaît sur le bout des doigts les sujets qui seront abordés jeudi soir. "On espère un beau et grand débat", lâche un de ses proches. Autre atout : la candidate malheureuse à la présidentielle de 2017 connaît très bien son adversaire du soir. C'est même Marine Le Pen qui l'a choisi. Elle avait en effet refusé un débat contre Jean Castex il y a quelques mois.

À lire aussi
politique
Vaccination obligatoire : d'abord les soignants avant toute la population ?

Au-delà du débat, la députée souhaite montrer aux Français qu'elle travaille. Son entourage assure d'ailleurs qu'elle ne chôme pas et qu'elle s'est étoffée depuis 2017. Marine Le Pen est aidée dans sa tâche par l'ancien magistrat Jean-Paul Garraud, qui a notamment présenté un contre-projet de loi sur le séparatisme. Elle compte aussi nommer un préfet en guise de chef de campagne afin de montrer qu'elle connaît les rouages de l'État.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marine Le Pen Gérald Darmanin Médias
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants