1 min de lecture Gouvernement

Christophe Castaner veut supprimer la protection à vie des anciens ministres de l'Intérieur

Le tout nouveau ministre de l'Intérieur veut ramener cette mesure à cinq ans après la fin de la fonction de ministre.

Chrsitophe Castaner, le 19 septembre 2018
Chrsitophe Castaner, le 19 septembre 2018 Crédit : ludovic MARIN / AFP
Martin Planques
Martin Planques

Christophe Castaner a dévoilé sa feuille de route dans une interview publiée dimanche 21 octobre par le Journal du Dimanche. Fraîchement installé à son poste de ministre de l'Intérieur, il a notamment décidé de s'attaquer à des mesures "symboliques" visant à réduire les dépenses de l'État.

L'homme fort de la majorité présidentielle a donc évoqué sa volonté de mettre en place "rapidement" la suppression des protections à vie des anciens ministre de l'Intérieur. "La protection cesserait cinq ans après la fin des fonctions, sauf bien sûr si une menace persistait. Je consulterai ces prochaines semaines mes prédécesseurs".

Tout ancien ministre de l'Intérieur bénéficie d'une protection rapprochée assurée par quatre officiers de sécurité issus du Service de la protection (SDLP). Le coût annuel d'un officier de sécurité est de 71.879 euros, auquel il faut ajouter le prix de la voiture et le salaire de potentiels autres officiers de sécurité,selon la protection en vigueur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Ministère de l'Intérieur Christophe Castaner
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants