1 min de lecture Invité du jour

Canicule : "Les écoles n'ont pas les normes de confort", déplore le maire de Tours sur RTL

INVITÉ RTL - Pour le maire de Tours, qui voit 18 de ses écoles fermées ce jeudi 27 août à cause de la chaleur, l'État doit réagir et trouver des solutions de reconstruction ou de réaménagement des établissements.

Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Canicule : "Les écoles n'ont pas les normes de confort", déplore le maire de Tours sur RTL Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Leia Hoarau

À Tours (Indre-et-Loire), Christophe Bouchet, le maire radical de la ville a dû fermer 18 écoles de sa commune (sur 58) à cause de la chaleur. Ces fermetures, qui concernent environ 2.500 élèves par école, ont été bien gérées par les parents et les autres écoles. Le président avait en effet averti que la société allait devoir s'adapter à ces fortes chaleurs qui deviendront de plus en plus fréquentes.

Mais faut-il réfléchir à un grand plan canicule pour les écoles ? Oui, selon Christophe Bouchet, qui doit d'ailleurs présenter un "Plan école" le 2 juillet prochain.

"Les écoles n'ont pas les normes de confort, tant pour l'hiver que pour l'été sur le plan thermique", explique-t-il. "Il faut aussi reconstruire beaucoup d'écoles qui ont été construites selon des modes constructives des années 1950 ou 1960 et qui sont aujourd'hui des passoires thermiques".

Des solutions trop chères

Mais reconstruire pourrait paraître impossible à réaliser pour certaines villes aux budgets insuffisants. Le maire de Tours rappelle en effet que les normes de sécurité imposées par l'État sur les constructions rendent les écoles publiques plus chères à bâtir que les écoles privées.

À lire aussi
Réduction de la vitesse de 90 km/h à 80 km/h (illustration) vitesse
Retour aux 90km/h : "On nous invente des règles", dit le président des Yvelines sur RTL

Écoles mal orientées, baies vitrées sans store, fenêtres montées sur acier... Les problèmes sont nombreux et les solutions coûteuses. "On a aujourd'hui beaucoup de solutions constructives", ajoute le maire en prenant exemple sur la végétalisation des toits des écoles. "Mais elles coûtent très cher" pour différentes raisons "que l'État doit prendre en compte" pour améliorer la scolarité des élèves.

Le maire évoque également l'idée de décaler les horaires de cours des élèves, afin d'éviter de les périodes de zénith du soleil. "Est-ce qu'il faut, l'été, avoir des classes entre 14h et 16h, c'est une vraie question qu'il faut se poser". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Invité du jour Tours École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797935846
Canicule : "Les écoles n'ont pas les normes de confort", déplore le maire de Tours sur RTL
Canicule : "Les écoles n'ont pas les normes de confort", déplore le maire de Tours sur RTL
INVITÉ RTL - Pour le maire de Tours, qui voit 18 de ses écoles fermées ce jeudi 27 août à cause de la chaleur, l'État doit réagir et trouver des solutions de reconstruction ou de réaménagement des établissements.
https://www.rtl.fr/actu/politique/canicule-les-ecoles-n-ont-pas-les-normes-de-confort-deplore-le-maire-de-tours-sur-rtl-7797935846
2019-06-27 14:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HENecQQJabNdknbpryxxoQ/330v220-2/online/image/2019/0627/7797936185_christophe-bouchet-le-maire-radical-de-tours-indre-et-loire.jpg