1 min de lecture Architecture

Climat : la végétalisation, "3eme ère de l'urbanisation mondiale", selon un architecte

INVITÉ RTL - Vincent Callebaut, architecte et auteur, explique en quoi végétaliser les villes permettrait de lutter contre le réchauffement climatique.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Climat : la végétalisation, "troisième ère de l'urbanisation mondiale", selon un architecte Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Leia Hoarau

2050. Cette date est devenue célèbre ces derniers jours car d'ici 2050, les épisodes de canicule seront de moins en moins exceptionnels, il faudra donc s'habituer. Notre urbanisme doit donc changer pour en limiter les effets. Une nécessité selon Vincent Callebaut, architecte et auteur du livre "Paris 2050", aux éditions Michel Lafon, qui affirme que la nouvelle génération luttera davantage que ses aînés contre "l'obsolescence programmée de la planète".

"Cette génération veut construire des villes post-carbone, post-fossile, post-nucléaire, post-insecticide... Des villes qui réussissent à retisser la symbiose avec l'environnement et la nature", explique-t-il. 

Mais dans des villes chargées d'histoire, comment faire évoluer une architecture qui est déjà là ? Grâce, par exemple, à la végétalisation : ne pas modifier les bâtiments en soi, mais les "agrémenter" de verdure. Hormis l'aspect visuellement plaisant, la végétalisation marquerait "la troisième ère de l'urbanisation mondiale".

"Paris, qui est une des villes les plus belles du monde, est également une ville minérale. Si vous êtes sur la skyline de Paris, vous voyez une ville grise, imperméable, très fragile par rapport aux canicules et aux fortes crues. La végétalisation du bâti permet d'augmenter l'inertie des bâtiments, d'absorber l'eau pluviale. Elle permet aussi, grâce à l'évapo-transpiration des plantes, de diminuer de 3 à 5 degrés la température ambiante de la ville". L'objectif : après avoir construit la ville sur la nature, "rapatrier la nature dans la cité"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Architecture Changement climatique Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants