1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Budget 2016 : les écologistes pointent du doigt l'incohérence du gouvernement
1 min de lecture

Budget 2016 : les écologistes pointent du doigt l'incohérence du gouvernement

REPLAY - Le porte-parole de France Nature Environnement estime que "la priorité" donnée à l'écologie dans les discours ne l'est pas dans les faits.

Christophe Pacaud  Agnes Bonfillon
Christophe Pacaud Agnes Bonfillon
Benoit Hartmann : L'invité de RTL Grand Soir du 30/09/2015
05:49
Julien Quelen
Journaliste

"L'humanité est-elle capable de préserver la vie sur la planète ?", demandait François Hollande dans son discours devant l'Assemblée générale de l'ONU il y a quelques jours, rappelant ainsi l'importance pour le monde de la conférence sur le climat organisée à Paris. Pourtant, à l'échelle nationale, ce discours d'intérêt pour la problématique environnementale ne s'est pas vraiment matérialisé dans le budget de 2016, qui a totalement oublié l'écologie. 


Pour Benoît Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement, il s'agit là d'une "priorité" qui semble ne pas vraiment en être une. "Ce n'est malheureusement pas une surprise. Depuis le début de cette mandature le ministère de l'Écologie est mis à contribution dans l'effort de rigueur prôné par ce gouvernement. Simultanément, on a un discours politique qui nous dit que c'est la priorité. Nous, nous ne voyons pas la traduction financière de cette priorité", a-t-il ainsi déclaré sur RTL. 

On demande plus de travail en diminuant les moyens. Franchement, où est la cohérence politique ?

Benoît Hartmann

Invité de RTL Grand Soir, Benoît Hartmann regrette que le gouvernement agisse d'une main pour l'environnement mais ne donne pas aux travailleurs les moyens de concrétiser ses orientations. "On va avoir une nouvelle loi sur la biodiversité en janvier, on va demander de créer une agence de la biodiversité et il va y avoir plus de travail. La transition énergétique demande plus de travail. En fait on demande plus de travail en diminuant les moyens. Franchement, où est la cohérence politique ?", s'interroge-il. 

Dans le détail, les crédits accordés à l'écologie par le gouvernement pour 2016 ont subi une baisse de 1,5%. 

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/