1 min de lecture Société

Béziers : Robert Ménard interdit la chicha dans les rues

Il ne sera plus autorisé de fumer la chicha dans les rues de Béziers pendant la période estivale, du 1er mai au 30 septembre.

Le maire de Béziers, Robert Ménard
Le maire de Béziers, Robert Ménard Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Éleonore de Marnhac
Éléonore De Marnhac
Journaliste

Après le linge qui sèche aux fenêtres, Robert Ménard, maire de Béziers, a décidé de s'attaquer à la chicha dans la rue. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux ce lundi 18 juin, le maire proche de l'extrême droite, a annoncé l'interdiction de fumer le narguilé dans les rues de la ville de l'Hérault pendant la période estivale (du 1er mai au 30 septembre). 

Intitulé "Pas de chicha, chiche ?", le communiqué précise que sont particulièrement visés "les parcs publics, à proximité des écoles, des enceintes sportives, des lieux de culte". Cette décision a été prise pour "le bien être et la santé de ses habitants" et "un véritable vivre ensemble".

Interrogé par Midi-LibreRobert Ménard a expliqué son choix. "Si on en croit les offices qui luttent contre le tabagisme, la chicha n'est pas vraiment une bonne chose pour la santé". Et d'ajouter, "C'est générateur de rassemblements dont le moins que l'on puisse dire est qu'ils ne favorisent pas le vivre-ensemble, on en a assez et ça renvoie une image de la ville dont on n'a pas envie !".

Béziers n'est pas la seule ville à s'attaquer à la chicha puisque Antibes, Rungis, Carros ou Saint-Laurent-du-Var ont déjà pris des arrêtés similaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Béziers Robert Ménard
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants