1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Avortement aux États-Unis : l'Oklahoma va adopter la loi la plus restrictive du pays
1 min de lecture

Avortement aux États-Unis : l'Oklahoma va adopter la loi la plus restrictive du pays

L'État conservateur du centre des États-Unis est sur le point d'adopter la loi la plus restrictive pour l'avortement dans le pays.

IVG (Illustration)
IVG (Illustration)
Crédit : MANOOCHER DEGHATI / AFP
Philippine Rouvière Flamand

Dans un contexte déjà tendu concernant le droit à l'avortement aux États-Unis, l'Oklahoma est sur le point d'adopter une loi l'interdisant totalement. Le parlement de l'État conservateur du centre du pays a adopté jeudi une loi qui interdit tout avortement dès la fécondation. Cela revient à interdire tout avortement. 

Le texte doit encore être signé par le gouverneur de l'Oklahoma, Ken Stitt. Le républicain avait déjà signé une loi limitant le droit à l'IVG à 6 semaines (contre 14 en France) le 3 mai dernier. Il avait également annoncé qu'il signerait n'importe quelle loi qui limiterait davantage l'avortement. 

S'il est adopté, ce qui est quasiment certain, ce texte sera le plus restrictif du pays en terme d'avortement. Il n'exclut toutefois pas la vente et l'utilisation de contraception, y compris la pilule du lendemain.


Les défenseurs de l'avortement n'ont pas tardé à réagir à cette annonce. C'est notamment le cas de la vice-présidente, Kamala Harris, qui a vivement dénoncé la décision de l'Oklahoma et a appelé les Américains à voter pour des représentants "pro choice" (pour le droit à l'avortement) tant à l'échelle locale que fédérale. Une organisation qui partage les mêmes idées, Planned Parenthood, a annoncé de son côté qu'elle allait "assigner l'Oklahoma en justice". 

L'avortement menacé aux États-Unis

À lire aussi

En février dernier, Samuel Alito, un des six juges conservateurs de la Cour suprême aux États-Unis, rédigeait un projet d'arrêt remettant en cause le droit à l'interruption volontaire de grossesse (IVG). Le texte revient sur la décision historique Roe v. Wade, de 1973, qui protège et encadre l'avortement.

C'est le site Politico qui révélait au grand jour le document encore confidentiel la semaine dernière. Une enquête pour connaître l'origine de la fuite est en cours. La décision devrait intervenir à la fin du mois de juin. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.