1 min de lecture Nice

Attaque à Nice : Macron annonce le passage "de 3.000 à 7.000 militaires sur notre sol"

Arrivé à Nice en début d'après-midi, le président de la République a annoncé vouloir augmenter les forces militaires sur le sol français.

Emmanuel Macron, avec Christian Estrosi, maire de Nice, le 29 octobre 2020, sur les lieux de l'attentat de la basilique Notre-Dame de l'Assomption
Emmanuel Macron, avec Christian Estrosi, maire de Nice, le 29 octobre 2020, sur les lieux de l'attentat de la basilique Notre-Dame de l'Assomption Crédit : ERIC GAILLARD / POOL / AFP
Nicolas Barreiro

La basilique Notre-Dame de l’Assomption a été victime ce jeudi 29 octobre d'une "attaque terroriste islamiste". Un individu armé de plusieurs couteaux est entré au sein de l'édifice avant d'ôter la vie à trois personnes

"Ce matin nous avons décidé d'augmenter la posture de vigilance partout en France, pour nous adapter à la menace terroriste", a déclaré Emmanuel Macron, à Nice, aux abords de l'église. "J'ai décidé que nos militaires seraient dans les prochaines heures davantage mobilisés. Nous passerons la mobilisation, dans le cadre de l'opération Sentinelle de 3.000 à 7.000 militaires sur notre sol".

Le président de la République poursuit, jugeant cette nouvelle attaque symbolique : "C'est la France qui est attaquée (…) Notre pays a été frappé par une attaque terroriste islamiste, une fois encore ce matin ce sont trois de nos compatriotes qui sont tombés à Nice". Après avoir porté le plan vigipirate au niveau "urgence attentat", un conseil de défense a déjà été annoncé par le Premier ministre, Jean Castex. Celui-ci est prévu vendredi matin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nice Militaires Armée
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants