1 min de lecture Assemblée nationale

Assemblée nationale : le PCF formera un groupe indépendant de La France Insoumise

Les députés PCF pourront compter sur l'appui de quatre députés ultramarins pour former un groupe commun dans l'hémicycle.

L'ombre d'un enfant se dessine à travers un drapeau du Parti communiste francais lors d'un discours du secrétaire national du PCF Pierre Laurent, le 26 août 2010 dans la salle du Kursaal à Malo-les-Bains.
L'ombre d'un enfant se dessine à travers un drapeau du Parti communiste francais lors d'un discours du secrétaire national du PCF Pierre Laurent, le 26 août 2010 dans la salle du Kursaal à Malo-les-Bains. Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

La rupture est-elle consommée entre le Parti communiste (PCF) et La France insoumise ? D'ailleurs, le PCF vient d'apporter la preuve au mouvement de Jean-Luc Mélenchon qu'il n'avait pas besoin de son appui pour former un groupe parlementaire à l'Assemblée nationale. Après une alliance lors de l'élection présidentielle - le PCF avait soutenu la candidature de Jean-Luc Mélenchon - rompue pour les élections législatives, les députés des deux mouvements feront donc sièges à part dans la Chambre basse du Parlement. 

André Chassaigne, député communiste du Puy-de-Dôme et chef de file des députés du Front de Gauche sous la précédente législature, a annoncé que les députés du PCF auront leur propre groupe parlementaire à l'Assemblée nationale, grâce à l'appui de quatre députés ultramarins. 15 députés sont en effet nécessaires pour former un tel groupe, alors que les parlementaires élus sous l'étiquette communiste étaient seulement onze. "Nous avons effectivement 15 députés en mesure de créer, de prolonger le groupe de la Gauche démocrate et républicaine" formé lors de la précédente législature, a déclaré André Chassaigne lors d'une conférence de presse donnée au Palais Bourbon.

Vers une réconciliation entre les deux groupes à l'avenir ?

Le parlementaire a néanmoins souligné que les communistes "n'opposent pas ce groupe aux Insoumis", alors que sa mésentente avec Jean-Luc Mélenchon est notoire et qu'il a dû affronter une candidate de La France insoumise lors du premier tour des élections législatives dans sa circonscription auvergnate. Affirmant sa "volonté farouche" de travailler avec les "Insoumis", André Chassaigne a soutenu que "deux groupes avec des espaces communs auront plus d'efficacité".

À lire aussi
L'assemblée nationale, le 13 décembre Édouard Philippe
"Gilets jaunes": l'Assemblée rejette la motion de censure de gauche

Dès lundi, au lendemain du second tour des législatives, La France insoumise avait fait part de sa capacité à former un groupe parlementaire sans le ralliement des communistes, puisqu'ils disposaient de 16 députés. Interrogé à ce sujet à son arrivée au Palais Bourbon, mardi 20 juin, Jean-Luc Mélenchon a répondu simplement : "On va parler ensemble, on a plusieurs questions préalables à régler", évoquant des "malentendus".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Législatives 2017 Parti communiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789056002
Assemblée nationale : le PCF formera un groupe indépendant de La France Insoumise
Assemblée nationale : le PCF formera un groupe indépendant de La France Insoumise
Les députés PCF pourront compter sur l'appui de quatre députés ultramarins pour former un groupe commun dans l'hémicycle.
https://www.rtl.fr/actu/politique/assemblee-nationale-le-pcf-formera-un-groupe-independant-de-la-france-insoumise-7789056002
2017-06-21 15:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LoLSOz6lwZwbAR3UzPMrCA/330v220-2/online/image/2014/1221/7775975796_l-ombre-d-un-enfant-se-dessine-a-travers-un-drapeau-du-parti-communiste-francais-lors-d-un-discours-du-secretaire-national-du-pcf-pierre-laurent-le-26-aout-2010-dans-la-salle-du-kursaal-a-malo-les-bains.jpg