1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Aide médicale d'État : un dispositif "sujet à quantité de fraudes", selon Éric Brunet
1 min de lecture

Aide médicale d'État : un dispositif "sujet à quantité de fraudes", selon Éric Brunet

ÉDITO - Éric Brunet estime que "la France n'a pas vocation à soigner la terre entière", en réaction aux nouveaux chiffres sur l'Aide médical d'État.

Les urgences à l'hôpital (illustration)
Les urgences à l'hôpital (illustration)
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Aide médicale d'État : un dispositif "sujet à quantité de fraudes", selon Éric Brunet
06:29
Aide médicale d'État : un dispositif "sujet à quantité de fraudes", selon Éric Brunet
06:29
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
Eric Brunet

Ce lundi 7 décembre, Le Figaro annonçait que le budget de l'Aide médicale d'État (AME) atteignait désormais le milliard d'euros. Sur les cinq dernières années, le budget de l'AME a doublé. Depuis l'an 2000, il a été multiplié par 15.

La France reste le seul pays au monde avec la Belgique à offrir gratuitement presque tous les soins aux clandestins. On est tellement généreux qu'on renouvelle les titres de séjours des étrangers malades tant que les soins demeurent nécessaires

Le dispositif est sujet à quantité de fraudes, puisqu'il suffit d'un simple papier déclaratif pour justifier d'une demande de prise en charge. On arrive même à des situations ubuesques où des Américains profitent de l'AME pour se faire soigner gratuitement, aux frais du contribuable français. 

Notre extraordinaire générosité constitue un appel d'air pour l'immigration. Des filières existent : on arrive en France avec un visa touristique, on attend que la durée du séjour expire pour être en situation d'illégalité et on obtient l'AME. 

À lire aussi

La France n'a pas vocation à soigner la terre entière. Emmanuel Macron a conscience du problème, et s'est engagé à réformer l'AME. Le fera-t-il ? J'en doute fortement.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/