1 min de lecture Faits divers

Agression de la fille de Marine Le Pen : "C'est une attaque gratuite", juge la présidente du RN

La fille de la présidente du Rassemblement national a été prise à partie à la sortie d'une soirée étudiante, jeudi 4 octobre à Nanterre.

Marine Le Pen en septembre 2018
Marine Le Pen en septembre 2018 Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

"C'est une triste banalité", a affirmé Marine Le Pen, après l’agression de sa fille plus tôt dans la semaine. S'il n'est pas encore établit que la jeune femme a été agressée à cause de son nom, la présidente Rassemblement national estime que "les parents ne peuvent plus laisser sortir leur enfant avec tranquillité d'esprit".
Dans les colonnes du Parisien, Marine Le Pen dénonce "une attaque gratuite de deux jeunes. Pour elle, cet événement "n'est pas une fatalité, c'est la conséquence de choix politique qui ont été faits depuis un certain nombre d'années.

La fille de Marine Le Pen et son cousin, âgés de 19 et 18 ans, ont été attaqués par deux hommes à la sortie d'une fête étudiante à Nanterre, devant le bar-bowling de la place Nelson Mandela. Selon une source policière, ils ont été frappé au visage. Le journal ajoute que selon ses premiers mots aux enquêteurs du commissariat local, elle ne peut décrire les coups reçus, dont elle n’aurait même pas le souvenir.


Deux hommes ont aussitôt été interpellés. Âgés de 32 et 47 ans, ils ont été placés en garde à vue au commissariat de Nanterre, en charge de l'enquête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Nanterre Agression
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants