1 min de lecture Gouvernement

L'homéopathie ne sera plus remboursée à partir de 2021, annonce Agnès Buzyn

La ministre des Solidarités et de la Santé a tranché : l'homéopathie ne sera plus remboursée à partir du 1er janvier 2021.

Agnès Buzyn, le 6 mars 2019
Agnès Buzyn, le 6 mars 2019 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Le déremboursement total de l'homéopathie sera "effectif à partir du 1er janvier 2021", a annoncé Agnès Buzyn mardi 9 juillet. Toutefois, une étape intermédiaire sera mise en place jusqu'à cette date pour "se laisser le temps de la pédagogie" auprès des patients et laisser "aussi le temps aux industriels de s'organiser".

"À partir du 1er janvier 2020, nous mettons donc en place une année de remboursement intermédiaire à 15%, contre 30% aujourd'hui. Cela laissera aussi le temps aux industriels de s'organiser", explique la ministre de la Santé dans un entretien accordé au Parisien.

La ministre adresse donc une fin de non recevoir aux laboratoires, qui avaient plaidé pour un "moratoire" sur la question du remboursement et pour un "débat parlementaire", après la publication fin juin de l'avis scientifique accablant de la HAS.

La commission de la transparence de cet organisme chargé d'évaluer les médicaments avait conclu que les produits homéopathiques n'avaient "pas démontré scientifiquement une efficacité suffisante pour justifier d'un remboursement".

À lire aussi
Édouard Philippe, à l'Assemblée nationale, le 14 mai 2019 grève
Retraites : Édouard Philippe ne fera "pas d'annonces magiques"

Disant assumer le caractère "impopulaire" de cette mesure, Agnès Buzyn souligne que la décision de dérembourser n'empêchera pas les médecins de continuer à prescrire de l'homéopathie ni les Français d'en acheter. La ministre avait à plusieurs reprises affirmé sa volonté de suivre l'avis de la HAS.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Agnès Buzyn Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants