1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Afghanistan : "Quelques dizaines de Français" encore bloqués, indique Le Drian
2 min de lecture

Afghanistan : "Quelques dizaines de Français" encore bloqués, indique Le Drian

INVITÉ RTL - "Il y a encore en Afghanistan quelques dizaines de Français, qui sont pour nous une urgence absolue", a déclaré le ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Jean-Yves Le Drian, le 16 novembre 2020
Jean-Yves Le Drian, le 16 novembre 2020
Crédit : Fabrice COFFRINI / AFP
Jean-Yves Le Drian était l'invité de RTL Soir du 17 août 2021
07:30
Jean-Yves Le Drian était l'invité de RTL Soir du 17 août 2021
07:30
Vincent Parizot - édité par Marie Gingault

Un Airbus A310 a atterri ce mardi 17 août à Roissy en provenance d'Abou Dhabi avec à son bord 45 exfiltrés de Kaboul, les premiers. "Il y a encore en Afghanistan quelques dizaines de Français, qui sont pour nous une urgence absolue", a détaillé le ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères Jean-Yves Le Drian, invité de RTL. 

Toutefois, le ministre a précisé qu'"il y a relativement peu de nos ressortissants en Afghanistan, d'abord parce que nous n'étions plus depuis 2012 militairement partie prenante et ensuite parce que nous avions déjà anticipé et organisé des vols spécifiques pour rapatrier nos compatriotes dès le mois de juillet". 

Après ce premier vol, Jean-Yves Le Drian a également annoncé qu'il y aurait "un autre vol d'A400M qui va se poser à l'aéroport de Kaboul" ce mardi soir, "où les conditions de sécurité sont désormais rétablies sous l'autorité américaine". Ces rotations entre Kaboul et Paris vont continuer, a déclaré le ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères "à la fois pour permettre à nos ressortissants de revenir, mais pour permettre aussi aux agents de droit local qui ne serait pas revenu jusqu'à présent de le faire, permettre aussi à nos partenaires européens de revenir et permettre aussi, dans la mesure du possible, à ce que des Afghans menacés dans leurs engagements puissent aussi revenir".

"Il y a des Français qui sont à l'extérieur de Kaboul qui ont des difficultés pour rejoindre l'aéroport, nous sommes en relation avec eux", a précisé Mr Le Drian qui assure que "pour l'instant tout se passe bien, avec la bonne compréhension des Émirats Arabes Unis". En outre, le ministre a souligné que les forces spéciales de l'armée française "ne sont pas là pour faire la guerre, elles sont là pour protéger nos ressortissants parce que c'est l'urgence absolue et protéger ceux que nous voulons rapatrier en France". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/