1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Afghanistan : qui est Haibatullah Akhundzada, leader des Talibans ?
2 min de lecture

Afghanistan : qui est Haibatullah Akhundzada, leader des Talibans ?

PORTRAIT - Âgé de 60 ans, Haibatullah Akhundzada est le leader des Talibans depuis 2016. Précédemment, il avait occupé d'importantes fonctions judiciaires et religieuses dans l'organisation.

Photo non-datée de Haibatullah Akhundzada fournie en 2016 par les talibans.
Photo non-datée de Haibatullah Akhundzada fournie en 2016 par les talibans.
Crédit : Afghan Taliban / AFP
Victor Goury-Laffont & AFP

À quoi ressemblerait un nouveau régime taliban ? Ce dimanche 15 août, le président de l'Afghanistan, Ashraf Ghani, a quitté le pays et annoncé que les Talibans avaient "gagné" après que l'organisation a pris le contrôle de la capitale Kaboul. Mais, alors qu'aucune puissance majeure n'a à ce stade reconnu les Talibans comme nouveau gouvernement afghan, beaucoup de questions restent en suspens, dont l'identité des futurs dirigeants.

Depuis 2016, l'organisation islamiste est dirigée par un homme : le mollah Haibatullah Akhundzada, 60 ans et statutairement "Commandeur des croyants". Son prédécesseur, Mansour, a été tué cette même année par une frappe d'un drone américain au Pakistan.

Fils d'un théologien, Haibatullah Akhundzada devient fonctionnaire en 1996, lors de la formation du premier Émirat islamique d'Afghanistan, dirigé par les Talibans. Il travaille auprès du ministère pour la Promotion de la vertu et la Répression du vice, en charge du respect de la loi religieuse dans le pays.

Plutôt que sur le plan militaire, le dirigeant taliban s'est donc d'abord fait un nom en traitant d'affaires judiciaires ou religieuses. Respecté au sein du mouvement, Mohammad Omar, qui a mené l'organisation pendant plus de 18 ans, le voyait comme un "professeur", explique Al-Jazeera. Il rédige notamment de très nombreuses fatwa, des avis juridiques sur des questions religieuses.

Deux tentatives d'assassinat

À lire aussi

La vie de Haibatullah Akhundzada, comme celle de bien d'autres Talibans, a été largement marquée par la guerre. Il a fait l'objet de deux tentatives d'assassinat, l'une décrite dans un entretien accordé au New York Times par un de ses anciens élèves, l'autre en 2019, lors d'une frappe sur une mosquée au Pakistan qui servait de point de rencontre de la direction des Talibans. L'attaque, revendiquée par un groupe islamiste dissident, a tué son père et son frère.

Jusqu'à la prise de Kaboul, Haibatullah Akhundzada a su réunifier les Talibans, en crise après la découverte que la direction du mouvement avait dissimulé la mort de Mohammad Omar. Ses apparitions et prises de parole publiques restent cependant rares.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/