1 min de lecture Jean-François Copé

Affaire Sarkozy : la semaine noire de l'UMP, à 15 jours des municipales

DÉCRYPTAGE - Les révélations sur les écoutes de l'ancien président arrivent à la fin d'une semaine compliquée pour la droite, à quinze jours du scrutin municipal.

Une conversation entre Nicolas Sarkozy et son avocat est à l'origine d'une enquête pour trafic d'influence.
Une conversation entre Nicolas Sarkozy et son avocat est à l'origine d'une enquête pour trafic d'influence. Crédit : AFP / CLEMENS BILAN
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Dominique Tenza

La semaine a été compliquée pour l'UMP, qui doit faire face à une avalanche de mauvaises nouvelles à quinze jours des élections municipales, qui devaient servir de tremplin pour relancer le parti. Après l'affaire Jean-François Copé et les enregistrements de Patrick Buisson, voilà que Le Monde révèle que Nicolas Sarkozy a été mis sur écoute dans le cadre d'une enquête.

Gravissime

Bruno Le Roux (PS)
Partager la citation

Et la classe politique a vivement réagi à cette dernière affaire, la condamnant unanimement. Bruno Le Roux, le patron des députés socialistes à l'Assemblée, estime que la situation est "gravissime". Selon lui, cela que montre "qu'il y a quelques années, nous étions certainement en-deçà de la vérité quand nous disions que Nicolas Sarkozy dévoyait la République et nos institutions."

Vous savez ce que je pense de l'UMP

Marine Le Pen (FN)
Partager la citation

"Vous savez ce que je pense de l'UMP, a réagi Marine Le Pen désabusée. J'ai dit que ce mouvement avait la mérule (un champignon corrosif, ndlr), et qu'il n'y avait plus rien à en attendre. Je pense que les fondations même de ce mouvement sont atteintes et que la multiplication de ces dossiers l'empêchent de représenter un espoir quelconque pour l'avenir", a-t-elle ajouté.

Une accumulation de dossiers à ne pas confondre

L'UMP subit un effet boule de neige, devant la tentation de mélanger les récentes affaires, dont le seul point commun est qu'elles concernent la droite. Mais il ne faut pas tout mélanger. Dans le dossier des enregistrements de Patrick Buisson, Nicolas Sarkozy passe pour une victime, trompé par un conseiller qu'il croyait loyal et fidèle. En revanche dans l'affaire des écoutes révélées par Le Monde, si les faits sont confirmés, ils sont graves et l'ancien président apparaît coupable.

À lire aussi
Jean-François Copé, le 19 octobre 2016 Gilets jaunes
"On n'est pas couché" : pour Copé, les extrêmes "ont pris le relais" parmi les "gilets jaunes"

A quinze jours des élections municipales, les dossiers s'accumulent. Comme disait Jacques Chirac : "Les emmerdes, c'est comme les avions de chasses : ça vole en escadrille."

>
La semaine noire pour l'UMP Crédit Image : rtl | Crédit Média : Dominiquer Tenza | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-François Copé Nicolas Sarkozy Patrick Buisson
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770248278
Affaire Sarkozy : la semaine noire de l'UMP, à 15 jours des municipales
Affaire Sarkozy : la semaine noire de l'UMP, à 15 jours des municipales
DÉCRYPTAGE - Les révélations sur les écoutes de l'ancien président arrivent à la fin d'une semaine compliquée pour la droite, à quinze jours du scrutin municipal.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-sarkozy-la-semaine-noire-de-l-ump-a-15-jours-des-municipales-7770248278
2014-03-07 20:01:52
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yHjIkdX0oveS1uHOcRb1Pw/330v220-2/online/image/2014/0307/7770232538_une-conversation-entre-nicolas-sarkozy-et-son-avocat-est-a-l-origine-d-une-enquete-pour-trafic-d-influence.jpg