2 min de lecture Alexandre Benalla

Affaire Benalla : Collomb dit qu'il ignorait les fonctions du conseiller à l'Élysée

Devant la commission des Lois de l'Assemblée nationale, lundi 23 juillet, le ministre de l'Intérieur a soutenu qu'il ne savait pas qu'Alexandre Benalla était conseiller à l'Élysée.

>
Affaire Benalla : Gérard Collomb se défend de tout manquement personnel Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : Farid Addala / Assemblee Nationale / AFP | Date :
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

Gérard Collomb est dans la tourmente. Éclaboussé par l'affaire Benalla, le ministre de l'Intérieur est entendu, lundi 23 juillet, par la commission des Lois de l'Assemblée nationale. Il doit répondre aux questions de la commission parlementaire, notamment concernant le niveau de connaissance qu'il avait dans les agissements d'Alexandre Benalla lors des manifestations du 1er mai place de la Contrescarpe où il a été filmé en train de frapper des manifestants, aux côtés des forces de l'ordre, avec un casque et un brassard de police. 

Gérard Collomb, qui admet avoir pris connaissance de la vidéo le lendemain des faits, nie toutefois avoir été au courant qu'Alexandre Benalla occupait des fonctions de d'adjoint au chef de cabinet à l'Élysée. Alexandre Benalla était chargé de mission au Palais présidentiel et a été muté à une fonction plus administrative après que l'Élysée a pris connaissance des faits.

Le ministre a aussi déclaré qu'il n'avait pas été prévenu de la présence, lors de la manifestation du 1er mai, de deux observateurs, Alexandre Benalla et Vincent Crase, avec les policiers.  

À lire aussi
Alexandre Benalla devant le Sénat, le 21 janvier 2019 Alexandre Benalla
Alexandre Benalla : son audition devant le Sénat résumée en 5 phrases-clés

Ce n'est pas au ministre de saisir la justice pour Collomb

À propos des images, "ce n'est qu'en rentrant en début d'après-midi (le 2 mai) que, lors de l'un de nos points de situation quotidiens, mon directeur de cabinet et mon chef de cabinet m'informent de l'existence d'une vidéo montrant des faits de violence sur la Place de la Contrescarpe", a affirmé le ministre de l'Intérieur. 

Mais il a estimé que ce n'était pas à lui de saisir la justice de ces faits. "Ce n'est pas au ministre qu'il appartient de le faire. (...) Je considère que c'est à ceux qui sont en responsabilité dans leurs administrations, au plus près du terrain, de recueillir les éléments permettant de justifier la transmission d'un signalement au titre de l'article 40 de le faire". Cet article du code de procédure pénale impose à tout fonctionnaire de signaler un délit au procureur quand il en a connaissance. 

"Je m'étais assuré le 2 mai que, tant le cabinet du président de la République que la préfecture de police, avaient été destinataires de l'information de la vidéo mettant en cause M. Benalla. Il leur appartenait donc d'agir. C'est la règle pour tous les manquements", a-t-il continué. 

5 personnes mises en examen

Alexandre Benalla a été mis en examen dimanche 22 juillet pour violences en réunion, immixtion dans l'exercice d'une fonction publique, port public et sans droit d'insignes réglementés, recel de détournement d'images issues d'un système de vidéo-protection et recel de violation du secret professionnel. L'employé de REM Vincent Crase, avec lui en cette Fête du travail, a aussi été mis en examen.

Trois policiers, déjà suspendus pour avoir transmis des images de vidéo-surveillance à Alexandre Benalla, ont également été mis en examen, pour détournement d'images issues d'un système de vidéo-protection et violation du secret professionnel.

Dimanche soir, l'entourage d'Emmanuel Macron, resté silencieux depuis le début de la crise, a fait savoir que le chef de l'État jugeait "inacceptables" les faits reprochés à M. Benalla tout en promettant qu'il n'y aurait "pas d'impunité". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alexandre Benalla Gérard Collomb Élysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794203110
Affaire Benalla : Collomb dit qu'il ignorait les fonctions du conseiller à l'Élysée
Affaire Benalla : Collomb dit qu'il ignorait les fonctions du conseiller à l'Élysée
Devant la commission des Lois de l'Assemblée nationale, lundi 23 juillet, le ministre de l'Intérieur a soutenu qu'il ne savait pas qu'Alexandre Benalla était conseiller à l'Élysée.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-benalla-collomb-dit-qu-il-ignorait-les-fonctions-du-conseiller-a-l-elysee-7794203110
2018-07-23 12:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JL8GLd5PS05GSR58ZbdAOg/330v220-2/online/image/2018/0723/7794203133_gerard-collomb-auditionne-devant-la-commission-des-lois-a-l-assemblee-nationale-le-23-juin-2018.jpg