1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Affaire Bayou : le coup de gueule de Roselyne Bachelot contre les révélations de Sandrine Rousseau
1 min de lecture

Affaire Bayou : le coup de gueule de Roselyne Bachelot contre les révélations de Sandrine Rousseau

L'ancienne ministre de la Culture estime par ailleurs que les cellules de veille sur les violences sexuelles et sexistes sont très importantes pour les partis politiques, mais elles ne "doivent pas se substituer à la Justice".

Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot
Crédit : RTL
micro generique
Benoît Leroy

Si Roselyne Bachelot loue l'existence de cellule interne dans les partis politiques pour mettre fin "aux comportements inacceptables", l'ancienne ministre de la Culture d'Emmanuel Macron n'hésite pas à s'en prendre à Sandrine Rousseau dans le cadre de l'affaire visant Julien Bayou.

"Soit [elle] a été mandaté par la femme (l'ex-compagne de Julien Bayou, ndlr) qui s'estime victime de violences et c'est incroyable de le dire sur un plateau, soit elle n'a pas été mandatée et c'est vraiment pas bien", juge-t-elle. "On voit là, la dérive absolue et ultime" dans la prise de parole de l'élue écologiste, début septembre sur le plateau de France 5. "D'autant qu'il s'agit d'une violence conjugale et qui ne s'est pas passée à l'intérieur du parti ou de la structure", critique Roselyne Bachelot.

Sur l'existence de cellules internes destinées à lutter contre les violences sexuelles et sexistes, l'ancienne ministre juge qu'il "serait dommage de jeter le bébé avec l'eau du bain", en référence à la sortie d'Eric Dupond-Moretti sur la justice des réseaux sociaux.

"Il faut déterminer quelles sont leurs fonctions. Cela doit être de porter l'information, de mobiliser sur le fait que des comportements sont inadmissibles. Elles doivent aussi recueillir la parole des femmes et les accompagner" dans le cas de poursuites judiciaires. "En aucun cas, ces cellules de veille (...) ne doivent se substituer à la Justice, prononcer des oukases et des condamnations", s'emporte Roselyne Bachelot, après la démission de Julien Bayou de la tête du parti écologiste.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire