1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. 25.000 Asiatiques adressent une pétition sur l'insécurité à Manuel Valls
1 min de lecture

25.000 Asiatiques adressent une pétition sur l'insécurité à Manuel Valls

Plusieurs membres du gouvernement dont le Premier ministre Manuel Valls ont reçu une pétition de 25.000 Asiatiques pour dénoncer "la situation critique en matière de sécurité publique" qui touche particulièrement leur communauté.

Un restaurant chinois de Paris, en 2004 (illustration)
Un restaurant chinois de Paris, en 2004 (illustration)
Julien Quelen
Journaliste

Le Premier ministre Manuel Valls, ainsi que le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et la maire de Paris Anne Hidalgo, ont reçu une pétition signée de la main de 25.000 Asiatiques accompagnée d'une lettre dénonçant l'insécurité à laquelle fait face leur communauté en France, selon une information révélée par Le Figaro

Le président exécutif de l'association des Ressortissants chinois en France Jiaqing Wang ainsi que son homologie du Conseil représentatif des associations asiatiques de France Taki Zhang ont ainsi fait savoir aux autorités leur inquiétude quant à "la situation critique en matière de sécurité publique" à laquelle sont "quotidiennement confrontés" leurs compatriotes sur le territoire français. 

Matignon accuse réception

À travers la missive, les représentants des ressortissants asiatiques qui "résident en France, exercent leur métier ou font leurs études" et au nom desquels ils s'expriment font savoir qu'ils se sentent menacés en raison des "agressions, des nombreux cambriolages et braquages parfois très violents" dont ils font l'objet dans les quartiers qu'ils fréquentent en majorité. 

Alors qu'ils réclament "des mesures coercitives plus fermes face à ces violences enracinées dans la société", les auteurs de la lettre accompagnant la pétition ont indiqué au quotidien français que Matignon avait bien fait "accusé de réception". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/