2 min de lecture Météo

Tempête Alex : Météo France place 1 département en rouge, 14 en orange

Météo France a placé les Alpes-Maritime en alerte rouge vendredi 2 octobre. 14 autres départements sont en vigilance orange.

Une tempête en France (illustration)
Une tempête en France (illustration) Crédit : Lindsey Parnaby / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

La plus grande vigilance est recommandée aux habitants des Alpes-Maritimes. Le département a été placé en vigilance rouge par Météo-France dans son dernier bulletin publié vendredi 2 octobre à 16 heures. En cause, des risques de "pluie-inondation" en raison des violents orages qui frappent le Sud-Est de l'Hexagone, précise l'institut météorologique.

14 départements ont en outre été placés en vigilance orange par Météo France. Il s'agit du Finistère ("pluie-inondation" et "vent violent"), des Côtes-d'Armor ("pluie-inondation"), de la Côte-d'Or ("pluie-inondation"), de la Saône-et-Loire ("pluie-inondation"), du Rhône ("pluie-inondation"), de l'Ain ("pluie-inondation"), de l'Ardèche ("orages"), de l'Isère ("pluie-inondation"), de la Drôme ("orages"), des Hautes-Alpes ("orage" et "pluie-inondation"), des Alpes-de-Haute-Provence ("crue", "orage" et "inondation"), du Vaucluse ("orage"), du Var ("pluie-inondation") et des Alpes-Maritimes. Ce dernier département, placé en alerte rouge pour "pluie-inondation", est également en vigilance orange pour "orages", "crue" et "vague submersion".

60.000 foyers privés d'électricité

Vendredi matin, 100.000 foyers étaient privés d'électricité en Bretagne principalement, dont 45.000 dans le Morbihan, 40.000 en Ille-et-Vilaine et 2.000 dans les Côtes-d'Armor, après le passage de la tempête Alex. À la mi-journée, ce chiffre est passé à 60.000 au total dans le Morbihan et l'Ille-et-Vilaine, selon Enedis. Le Morbihan, jusqu'alors en vigilance rouge, est passé dans la nuit au niveau orange, puis jaune à 6 heures.

"Aucune victime ni blessé n’est à déplorer dans le Morbihan", a souligné la préfecture. Les pompiers du département ont réalisé 428 interventions, selon la même source, "essentiellement pour des chutes d’arbres, des assèchements, des chutes d’objets, des fils électriques arrachés". À Vannes, "200 à 300 m2 de toiture" ont été arrachés au collège Notre-Dame de Ménimur, selon la préfecture. En Loire-Atlantique, les pompiers ont réalisé 41 interventions depuis le début de la tempête, surtout pour des arbres.

Fortes rafales

À lire aussi
avalanche
Météo France place 4 départements en vigilance orange avalanches

Le vent, accompagné d'importantes précipitations, a frappé fort les régions ouest et encore plus le Morbihan comme en témoignent les relevés de rafales dans la nuit : 186 km/h à Belle-Île-en-Mer, 157 à l'île de Groix. Météo-France a également relevé 129 km/h à Cholet (Maine-et-Loire) et 116 km/h à Rennes. 

Météo-France prévoit un "nouveau renforcement du vent" dans l'après-midi sur le Finistère avec des rafales de 100 à 120 km/h sur la moitié ouest du département" et des "pluies soutenues sur les Côtes-d'Armor et le Finistère".

En prévision de cette première tempête d'automne, la préfecture du Morbihan avait notamment annoncé jeudi soir la "fermeture des établissements scolaires, d'enseignement supérieur et accueils de mineurs de l'ensemble du département" jusqu’à samedi, ainsi que l'interdiction des sentiers littoraux entre jeudi soir et samedi matin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants